Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

5 Basse-Terre côté nord

Du rhum, des animaux et des plantes

La route qui mène à Sainte-Rose réserve un joli panorama sur la mangrove du Grand Cul-de-sac marin, classé en réserve naturelle. Près de Sainte-Rose, où débarquèrent, en 1635, les premiers colons français, la visite de la distillerie du Domaine de Séverin permet de tout apprendre sur le rhum, mais aussi de découvrir la préparation des épices et l’élevage des ouassous, nom local de l’écrevisse. Le tour en petit train fait un peu attrape-touriste, mais la vue – Grande-Terre et la Pointe de la Grande Vigie d’un côté, la chaîne montagneuse du Parc national de l’autre – compense largement. Pas mal non plus celle offerte par la route littorale qui conduit à Deshaies, puisqu’elle longe une côte formée d’anses et de plages, notamment celle de Grande Anse, fameuse pour son sable roux. Elle mène aussi au splendide Jardin botanique aménagé dans l’ancienne propriété de Coluche : 5 hectares d’hibiscus, de bougainvilliers, d’orchidées et de cactus rehaussés par les couleurs des perroquets et des flamants roses. Après la flore, c’est la faune que l’on découvre dans la forêt tropicale du Parc des Mamelles. Le sentier mène d’une espèce à l’autre, passe de la fourmi manioc au couple de jaguars fraîchement débarqué de Guyane avant d’atteindre la cime des arbres, à 20 mètres du sol, pour un panorama sur les Îlets Pigeon et la réserve Cousteau. En sortant, si le coeur vous en dit, une tyrolienne vous attend.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique