Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

3 Vila Real

L’extravagante Casa de Matéus

Au coeur des vignobles du Douro, près du gros bourg de Vila Real, capitale du Trás-os-Montes (derrière les montagnes), le manoir Solar de Matéus est une espèce de Palais de dame Tartine mâtiné d’un jardin d’Alice au pays des merveilles. Dans ce château de belle au bois dormant, tout paraît extravagant et onirique : les hauts pinacles blancs boursouflés qui allongent démesurément les toits, les vieilles femmes en chapeaux de paille qui sarclent inlassablement des allées impeccables entre des haies de buis sculptées au millimètre, le long et sombre tunnel de cèdres dont quelques fenêtres ouvrent sur ces mondes étranges, le capharnaüm d’objets pieux ou profanes du monde entier entassés dans un intérieur boisé où les planchers craquent… Ce brin de folie baroque et tarabiscoté du XVIIIe siècle, qui se mire dans un large bassin, est l’oeuvre d’un architecte italien, Nicolau Nasoni, et destiné à une famille noble dont le nom était si long que Louis Philippe d’Orléans, dans une missive de 1819 – encore visible dans le musée -, avait préféré le simplifier en « Monsieur le comte de Souza etc, etc, etc ». Une fantaisie à la mesure des personnages hauts en couleur et de leur lieu d’habitation.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique