Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

1 Yogyakarta

L’âme de Java

« On peut vivre ici comme dans un village. » Ici, c’est à Yogyakarta. Traversée de jour comme de nuit par des essaims pétaradants, Jogja, comme on la surnomme, apparaît comme une grosse ville informe sans cesse en mouvement. Un village ? Oui, et à peine débarqué, on vous le dépeint telle une ruche d’artistes, un refuge de poètes et d’intellos, la scène des maîtres de marionnettes. Résistante de la première heure à l’époque coloniale, Jogja est restée l’âme de l’île. Un creuset de traditions qui n’a jamais fermé ses portes, ni à la mondialisation ni aux expressions contemporaines de l’art. Une ville ouverte où il fait bon flâner en « becak » (cyclo-pousse) d’un quartier, d’un monument, d’un monde à l’autre, des ruines du palais d’été et son écheveau de ruelles au marché aux oiseaux (Pasar Ngasem), du Palais du Kraton, où vivent le sultan et sa cour, au très désuet Taman Rasi (Water Palace), de boutiques de batik en échoppes de mode, de « joglo » (maisons traditionnelles) en studios d’artistes… La jeunesse ose tous les mélanges, détourne en hip-hop les sonorités du gamelang (l’orchestre traditionnel) et revisite les légendes ancestrales javanaises. Jogja, jeune pour toujours !

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique