Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

On a testé le Kappa Club de Thaïlande

| | | | | | | par
Le Kappa Club Thaï Beach Resort est l'un des fleurons des clubs de Boomerang. Photos de Patrick Cros.
Le Kappa Club Thaï Beach Resort est l'un des fleurons des clubs de Boomerang. Photos de Patrick Cros.

Les Kappa Club sont au cœur de la stratégie de NG Travel. Visite guidée de son fleuron thaï, avec photos, vidéo et arguments de vente.

 

Un an après le lancement  du premier Kappa Club en  2013, à l’île Maurice, NG Travel a ouvert, en Thaïlande, le fleuron de ses hôtels-clubs : le Kappa Club Thaï Beach Resort, près de Khao Lak, à 85 kilomètres au nord de Phuket.

L’établissement affiche 98% de taux de satisfaction et plus de 90% de remplissage en 2015, selon Olivier Kervella, PDG de NG Travel. Ses points forts : un emplacement de choix près d'une plage - mais sans chambre vue mer -, la qualité des infrastructures et du service en français, le digital, la formule "tout compris", et l’ouverture sur la vie locale (voir notre reportage vidéo ci-dessous).

Un deuxième Kappa Club en 2017

Pour développer sa marque de club nouvelle génération, Olivier Kervella s’est s’entouré d’une équipe, avec laquelle il a créé une complicité quand il dirigeait Look Voyages et ses Lookéa. En Thaïlande, un partenariat a été noué avec le réceptif Celtour qui s’est impliqué dans le choix de l’hôtel (sous enseigne Sentido), et organise des excursions originales en français dans la région.

Le rapport qualité-prix est sans doute un autre élément clé du succès rencontré par le Kappa Club Thaï Beach Resort, qui démarre cette année à 1199 euros la semaine "all inclusive", vols et transferts compris. Parfois comparés aux Eldorador, les Kappa Club visent notamment les voyageurs ne pouvant plus s’offrir le Club Med.  

NG ne s’arrêtera pas en si bon chemin. Un nouveau Kappa Club ouvrira ses portes l’hiver prochain près de Phuket, ainsi qu’un club Coralia, toute nouvelle chaîne, plus accessible, que lancera alors NG Travel.

#1 Les chambres

Spacieuses et modernes, les 130 chambres du club (et plus selon la demande et les disponibilités) – sur un total de 338 chambres pour l’ensemble de l’hôtel - sont regroupées dans l’aile proche de la réception et du restaurant principal. Réparties dans des bâtiments de 3 ou 4 étages, face au jardin central, celles du rez-de-chaussée disposent d’un accès direct à une piscine. Leur approche se veut high tech avec wifi gratuit et mise à disposition d’un iPad qui présente le club, les sorties, les activités et les excursions de la semaine. Une appli dédiée aux clients propose des animations interactives.

#2 La cuisine

Depuis un an, deux chefs grecs sont venus renforcer l’équipe thaï pour étoffer l’offre des buffets proposés midi et soir dans le restaurant principal. Munis de leur bracelet, les clients Kappa bénéficient gratuitement d’un bar en bord de plage et d’un Kappa bar en jardin.

#3 Les activités

L’hôtel débouche sur une plage de près d’un kilomètre de long. C’est ici que sont organisées toutes les semaines une soirée cinéma, et une soirée White & tongs avec repas et cocktails sur le sable. Egalement au programme du club : spectacles de danse ou de musique locale, et cours de cuisine thaï. Plus classique, petit centre nautique, tennis, squash, beach volley, fitness, bowling et discothèque. Ou encore : Club enfant et Club ado qui prévoient des ateliers multimédias. Sept animateurs Kappa sont présents dans l’hôtel.

#4 Spa et bien-être

C’est l’un des points forts de ce concept club : une ouverture gratuite sur la vie locale à travers des "instants Kappa". Parmi les offres proposées dans la semaine : visite d’un marché, d’un village de pêcheurs Moken ou d’un temple bouddhiste, balade pique-nique, randonnée VTT en forêt ou sur la plage. Des excursions payantes à la journée, culturelles ou nature, sont également organisées comme dans le Khao Sok National Park (qui abrite l’une des plus anciennes forêts de la planète), ou dans les îles vierges, également protégées avec leurs criques, leurs plages de sable et leurs fonds coralliens (Compter 70 à 100 euros selon les excursions, à réserver sur place).

 

Guider votre client dans son choix...


 A conseiller
  • A la frontière entre l’hôtel-club et le séjour à la carte, le Kappa est à recommander aux voyageurs qui aiment être encadré tout en restant indépendant,  en quête de la découverte d’une région encore authentique, riche en sites culturels, naturels et balnéaires.

À éviter
  • Le Kappa est à déconseiller aux adeptes de clubs "classiques", avec leurs animations traditionnelles autour de la piscine et autres, et leurs soirées spectacles menées par des animateurs. A déconseiller aux moins de 30 ans, amateurs de discothèques et de "nuits blanches". L'hôtel s'endort paisiblement passé minuit...

À Noter

  • Aucune chambre ne donne directement sur la plage, ce que des clubs concurrents proposent.

À suivre

  • En 2015, les 13 Kappa Clubs ont connu un taux de remplissage moyen de 93%, et généré un chiffre d’affaires de 62M€ (contre 28 millions en 2014), soit des résultats commerciaux supérieurs aux objectifs de Boomerang Voyages, qui réalise désormais près de la moitié de son chiffre d’affaires avec ses clubs. Cinq nouveaux clubs ouvriront cet été (soit un total de 16). Objectif : 30 Kappa Clubs et 120 000 passagers fin 2018.

 

 

Thaïlande

C'est en Thaïlande, près de Phuket, que Boomerang a ouvert en 2014 son premier Kappa Club thaï.

Kappa Thai Beach

Les visites culturelles sont l'un des points forts de l'établissement.

Kappa Thai Beach

L’hôtel débouche sur une plage de près d’un kilomètre de long.

Kappa Thai Beach

Le restaurant principal.

Kappa Thai Beach

Des mets internationaux, mais aussi thaïs.

Kappa Thai Beach

L'équipe de NG Travel, avec Olivier Kervella en son centre.

Kappa Thai Beach

NG ouvrira un 2ème Kappa Club, l'an prochain.

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer