Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

L'assistance voyage a le vent en poupe

| | | | | | par
Pour l'assistance voyage, Nicolas Gusdorf, président du SNSA, a annoncé un chiffre d'affaires 2016 en hausse par rapport à 2015.
Pour l'assistance voyage, Nicolas Gusdorf, président du SNSA, a annoncé un chiffre d'affaires 2016 en hausse par rapport à 2015.

Avec 178 908 dossiers traités, 2016 est une très bonne année pour les sociétés d'assistance. Les voyageurs sont de plus en plus nombreux à souscrire à une assurance avant de partir.

L'assistance voyage est une branche branche historique de l’assistance, a rappelé ce matin Nicolas Gusdorf, le président su SNSA (Syndicat National des Sociétés d’Assistance), lors d'une conférence de presse. Avec 289,9 millions d’euros, elle représente 10,3 % du chiffre d’affaires global du secteur (2, 833 millards d'euros). Un chiffre qui a continué de progresser en 2016 (+ 8,1 % par rapport à 2015), malgré un contexte économique et géopolitique défavorable.

Augmentation en Asie, baisse au Maghreb

Aujourd’hui, selon le SNSA, les voyageurs ont "conscience du risque médical et des frais médicaux à l’étranger et ont désormais le réflexe de prendre une assurance qui les couvrira en cas de sinistre, quelle que soit leur destination".

A travers ses dossiers, le syndicat porte un certain regard sur les tendances touristiques de l’année 2016. Il constate par exemple que "l’instabilité géopolitique continue d’influencer le choix des voyageurs pour leurs destinations". Il relève par exemple que cette année, les interventions "vers les destinations du Canada, Thaïlande, Indonésie ont largement augmenté, au détriment de la Turquie et de la Tunisie". Le Maroc a connu en revanche une légère hausse d’activité en juillet, liée au voyage de nos concitoyens vers leur pays d’origine. Les Etats-Unis restent une destination phare de l’été et le Vietnam a fait une véritable percée.

Une garantie annulation annuelle

En 2016, les membres du SNSA ont signé une convention inter-assisteurs en matière d’assistance médicale multiple. Dans le cas de dépassement de frais médicaux, le premier assisteur gère le dossier et dès que le plafond de prise en charge est atteint, il consulte les autres sociétés d’assistance du bénéficiaire, et collabore avec elles pour optimiser la prise en charge.

Le syndicat a annoncé le lancement d’une garantie annulation de voyage annuelle, qui couvre tous les déplacements et séjours entrepris au cours de l’année.

Le digital au service de l'assistance

Enfin, grâce au digital, les assisteurs améliorent et complètent leurs services. Pour les particuliers, ils ont développé des applications leur permettant d’accéder à tous les services, même dans les zones les plus reculées. Les voyageurs pourront ainsi consulter leur couverture avant le départ, un traducteur médical, la géolocalisation des structures médicales référencées, le déclenchement d’une intervention d’assistance, et les accès aux services d’urgence locaux.

Ils ont également mis en place des solutions globales pour les entreprises et leurs collaborateurs en mobilité à l’international, couvrant des garanties d'assistance médicale et sécurité ainsi que des solutions santé et prévoyance.

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer