Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Voyage d’affaires : Moscou toujours aussi chère, Rome un peu moins

Pour la 12e année consécutive, Moscou caracole en tête des villes où l’hôtellerie est la plus chère pour les voyages d’affaires. Victime des effets de la crise du secteur pétrolier, entraînant une baisse de la demande, Aberdeen enregistre la plus forte baisse.

Affichant 253,71 livres sterling la nuitée – soit environ 320 euros –, Moscou reste une nouvelle fois la ville la plus chère au monde, connaissant toutefois une situation contrastée : si le prix en GPB n’a augmenté que de 1,85%, affecté par la forte variation du taux de change, en devise locale, les prix se sont envolés de 50,56% ! Rien que de très banal, pour la capitale russe, qui occupe la première place du podium depuis 12 ans, comme le souligne le dernier semestriel HRG, étudiant les prix des chambres d’hôtels dans les principales destinations affaires à travers le monde.

Sao Paulo, Rio de Janeiro, Mexico City et Sidney font elles aussi partie du top 5 des villes dont le prix des chambres augmentent en prix moyen local, à l’inverse d’Aberdeen, Rome, Houston, Dubaï et Abu Dhabi, dont les prix reculent.

23 villes ont subi une augmentation des prix

Une chute généralement liée à la baisse de la demande de voyages d’affaires sur la destination (Aberdeen, Rome, Houston…) ou à une forte augmentation des capacités (Abu Dhabi, Dubaï), permettant d’absorber immédiatement toute nouvelle demande.

En Europe, Athènes fait une percée remarquée, enregistrant une croissance annuelle pour la première fois depuis plusieurs années. Combinée à la variation du taux de change, cette hausse s’est traduite par une envolée du prix moyen en devise locale, constate HRG.

Au total, 23 villes ont subi une augmentation du prix moyen des chambres (contre 37 l’an dernier), et alors que 42 villes présentaient des prix en baisse l’an dernier, elles ne sont que 32 cette année.