';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Volcan : les compagnies françaises réclament 51 M euros à l’Etat

La Fnam a présenté une demande de dédommagements de 51 M € au gouvernement suite aux frais engagés par ses membres lors de la fermeture de l’espace aérien française lors de la crise du volcan en avril.

La Fédération nationale de l’aviation marchande (Fnam) a envoyé début août un courrier  au ministre de l’Ecologie Jean-Louis Borloo précisant le montant demandé par ses compagnies membres : 51 M €. « On pensait qu’une réponse pourrait nous être fournie, mais cela n’a pas encore été le cas », a indiqué à l’AFP son secrétaire général Jean-Pierre Le Goff, confirmant une information du journal Le Parisien. « Il semblerait qu’il y en ait une en préparation et qu’on nous la communique la semaine prochaine », a-t-il ajouté alors que le secrétariat d’Etat aux transports de Dominique Bussereau, qui dépend du ministère de l’Ecologie a confirmé que le dossier était « en cours d’instruction ». Pour les compagnies membres de la Fnam, dont Air France KLM, XL Airways ou encore Aigle Azur, ce montant de 51 M € regroupe des coûts spécifiques précise le journal Le Parisien, « comme les 32 vols tests effectués pour mesurer l’impact du nuage et les 152 vols à vide mis à disposition pour rapatrier les Français bloqués à l’étranger » ainsi que « certains frais annexes (sous-traitance, service de réclamations, maintenance, etc.) ». La crise volcanique aura coûté 200 M € aux compagnies aériennes en incluant le chiffre d’affaires perdu lors de la fermeture d’une partie de l’espace aérien européen pendant 6 jours.

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire