Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Volcan islandais : 500 vols ont été annulés hier en Europe

C’est à destination ou au départ du nord du Royaume-Uni que la plupart des annulations ont été constatées. La France ne devrait pas être touchée avant vendredi.

Quelque 500 vols ont été annulés hier en Europe à cause du passage sur le Nord du Royaume-Uni du nuage de cendres provoqué par l’éruption du volcan islandais Grimsvötn, a annoncé en fin d’après-midi l’organisation européenne de la sécurité aérienne, Eurocontrol. Seule une part minime du trafic aérien européen a donc été affectée, puisque 29 000 vols au total étaient prévus en Europe hier.
La Commission européenne a de son côté indiqué, hier, ne pas s’attendre à de grandes perturbations, contrairement à ce qui s’était produit il y a un an. Les Européens doivent se préparer "à une semaine très difficile pour les passagers et les compagnies aériennes", a déclaré le commissaire aux Transports, Siim Kallas, mais "nous n’anticipons pas de fermeture de grande ampleur du type de ce que nous avons vu l’an dernier".
De nouvelles zones devraient être survolées par le nuage de cendres aujourd’hui, notamment certaines parties du Danemark, le Sud de la Norvège et le Sud-Ouest de la Suède, selon Eurocontrol, qui prévoit un impact faible sur le trafic aérien.
La France, quant à elle, ne devrait pas être touchée avant vendredi, a fait savoir hier la ministre de l’Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet. « A ce jour il n’est pas prévu (…) de fermeture de l’espace aérien français », a-t-elle aussi déclaré, mais seulement des zones d’exclusion "les plus réduites possible" autour desquelles il sera possible de voler.
Le Ceto recommande de suivre les évolutions de la situation via les sites www.eurocontrol.intwww.metoffice.gov.uk/volcano/public/natlantic.html et

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique