Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Voitures autonomes : Uber interrompt les essais

Après la mort d’une piétonne, l’entreprise californienne interrompt les essais de ses véhicules autonomes en Amérique du Nord.

Nouveau coup dur pour Uber : une piétonne a été mortellement renversée par une voiture autonome d’Uber, ce 19 mars, à Tempe, dans les environs de Phoenix, aux Etats-Unis. La société a annoncé l’interruption, au moins temporaire, de son programme d’essai.

Selon Uber, « le véhicule était en mode autonome lors de la collision, avec un opérateur derrière le volant » lorsqu’il a heurté « une femme qui traversait en dehors des clous ». Celle-ci a été transportée à l’hôpital où elle est décédée, a précisé la start-up, après avoir présenté ses condoléances à la famille de la victime et assurer de sa pleine collaboration avec les enquêteurs de police.

Un incident de parcours supplémentaire pour Uber

Uber fait partie des nombreuses entreprises qui travaillent sur la conduite autonome, vue comme l’avenir des transports. Groupes technologiques, constructeurs et équipementiers automobiles se livrent une bataille acharnée, à coups de milliards de dollars.

La voiture autonome intéresse fortement les entreprises de VTC comme Lyft et Uber, dont l’essentiel des coûts passent dans la rémunération des chauffeurs. La start-up pilotée par Dara Khosrowshahi depuis l’été dernier faisait circuler ses véhicules autonomes pour des essais à Toronto (Canada), Pittsburgh ou encore San Francisco.

C’est une nouvelle déconvenue pour Uber, confrontée au départ polémique de son fondateur en 2017 à des pertes financières colossales, à l’interdiction de son activité à Londres ou encore à la législation européenne, qui la place sous le même statut juridique que les taxis.