Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Vers une Europe touristique ?

À quelques jours des élections européennes, quels sont les enjeux de ce scrutin en matière d'activité touristique ? Loin - comme souvent - de mobiliser les politiques, le secteur fait néanmoins l'objet d'un ?toilettage? qui va implacablement déboucher sur des modifications d'importance. Ce n'est pas une nouvelle, il y a, en premier lieu, la réforme [...]

À quelques jours des élections européennes, quels sont les enjeux de ce scrutin en matière d’activité touristique ? Loin – comme souvent – de mobiliser les politiques, le secteur fait néanmoins l’objet d’un ?toilettage? qui va implacablement déboucher sur des modifications d’importance. Ce n’est pas une nouvelle, il y a, en premier lieu, la réforme en cours du régime des agents de voyages, une résultante de la directive?Services?imposée par Bruxelles.

Des dispositions qui pourraient également déboucher, demain, sur une harmonisation des politiques des différents États membres en matière deTVA, si souhaitée par les professionnels français. Ce serait surtout s’armer de dispositifs opérationnels et décisionnaires dans le tourisme, à l’instar de ce qui prévaut dans le secteur du transport.Peut-on rêver d’une politique touristique commune, qui défendrait au mieux l’ensemble des acteurs européens?

Sur le même sujet

Tous ensemble et à jeu égal. La première destination du monde peut et doit mériter une telle attention. De national, le tourisme tend à devenir continental. Cela est déjà perceptible sur des segments de marché tels que les groupes et les congrès/conférences. Sans passer outre les particularismes de chaque nation, les actions communes doivent, à l’avenir, se développer pour rester dans la course, faire face aux pays émergents et conquérir de nouvelles clientèles.

La récente initiative des gouvernements français, italien et espagnol portant sur l’élaboration de produits touristiques en commun démontrera probablement que, au-delà des frontières (trop?) protégées des membres de l’Europe, de l’Union résulte la force. Le cas inverse ne ferait qu’aller à l’encontre du bon sens commun.

Laurence ROUSSEAU
Directrice de la rédaction

Réagir à cet article

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire