Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Une visite hors du temps dans la région du Pacifique Central au Costa Rica

La région du Pacifique Central offre à ses visiteurs une infinité d’activités au rythme des saisons et en harmonie avec la nature entres plages à l’état sauvage, villages de pêcheurs et forêts luxuriantes.

Les principaux intérêts touristiques de la région se trouvent sur la côte, où les visiteurs peuvent facilement se rendre depuis San José. Montezuma offre une ambiance balnéaire bohème, à la fois zen et festive. A quelques kilomètres, la Playa Cabuya est propice aux activités nautiques et sportives, à marée basse un chemin rocheux s’y dessine et permet de rejoindre l’île de Cabuya à la beauté sauvage, où se trouve un cimetière indigène. Playa Barú fait également partie des joyaux de la région et invite à une parenthèse intimiste bercé par les sonorités de la faune et de la flore luxuriantes costariciennes.

Les villes incontournables de cette région sont très différentes les unes des autres et se complètent parfaitement : Jacó, située à environ 1h30 de San José, est appréciée pour son dynamisme, son offre touristique développée, ses plages réputées pour le surf et sa vie nocturne. Plus au calme, dans les terres, à moins d’une heure de Jacó et de San José se trouve Orotina, une ville reconnue pour ses fruits tropicaux et ses légumes savoureux.

Pour avoir l’occasion de croiser paresseux, singes capucins et autres reptiles, les parcs nationaux sont nombreux dans la région. Manuel Antonio, le plus connu d’entre eux, est en bord de plage et permet d’allier randonnée et détente sur le sable. Le Parc National Carara (accessible aux personnes en situation de handicap), auparavant habité par la communauté indigène des Huetares, est axé sur l’étude de la biodiversité, et la sensibilisation à la cause environnementale. Une occasion supplémentaire pour perdre la notion du temps et se laisser porter l’authenticité du Pacifique Central.

©Institut Costaricien du Tourisme

Top 5 des attractions touristiques à ne pas manquer !

Le fleuve Tárcoles, qui longe le Parc National Carara, abrite la plus grande population mondiale de crocodiles d’Amérique. Un véritable écosystème s’y est développé et en fait un site incontournable pour l’observation des oiseaux et diverses autres espèces telles que les singes et les paresseux.

La Isla San Lucas abrite une ancienne prison, récemment aménagée pour l’accueil de visiteurs, le lieu empreint d’histoire offre une visite insolite à la découverte du patrimoine et de la faune de l’île, au cœur d’une végétation luxuriante !

La ville balnéaire Dominical située à l’embouchure du rio Baru, offre diverses activités de détente. Dans une ambiance bohème, on peut flâner à la découverte de l’artisanat, se ressourcer sous la cascade de Nauyaca, apprécier la beauté naturelle du fleuve embrassant l’océan, en stand up paddle sur le rio Baru, puis en défiant les vagues du Pacifique pour les adeptes de surf.

©Institut Costaricien du Tourisme

Pour s’adonner au golf dans un décor paradisiaque, le village de Tambor, au sud de la péninsule de Nicoya, face à la Bahia Ballena (baie de la baleine) est une étape à ne pas manquer. Aux alentours, d’autres activités sont proposées comme les randonnées à cheval ou la pêche sportive.

La région du Pacifique Central est aussi attractive qu’authentique de par la diversité des activités proposées et le cadre naturel exceptionnel qui la compose.

Pour plus d’informations, visitez le site web officiel du tourisme au Costa Rica : Visit Costa Rica

 

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique