Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Un vol d’easyJet met plus de 10 heures pour relier Paris à Toulouse

La compagnie low cost britannique a invoqué la conjonction d’ennuis dont elle se dit non responsable et ne compte pas rembourser les billets.

Les 141 passagers d’un vol easyJet parti de Paris dimanche 2 janvier sont arrivés à destination à Toulouse une dizaine d’heures après l’horaire prévu, a admis hier la compagnie, alors que le vol dure habituellement entre 1h10 et 1h20. Il aura fallu aux voyageurs faire un détour imprévu par Montpellier, où ils ont été transférés dans des bus pour rallier Toulouse. EasyJet ne compte cependant pas dédommager ses clients. Elle s’est défendue d’un quelconque manquement et a invoqué la conjonction d’ennuis qui n’étaient pas de son fait. L’Airbus qui devait décoller dimanche de Charles-de-Gaulle à 8h50 a pris les airs à 11h00 à cause de problèmes de maintenance imputables aux services aéroportuaires, a indiqué le service de la presse de la compagnie. Au-dessus de Toulouse, l’appareil a eu affaire à de très fortes rafales de vent et s’est dérouté vers Montpellier où il s’est posé vers 12h30, explique-t-il également. Les passagers ont quitté Montpellier à 16h00, à bord de bus affrétés par easyJet, destination Toulouse, à plus de deux heures de route.