Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Tunisie : la croisière reprend après trois ans de suspension

Un bateau de croisière avec plus de 700 touristes à bord a accosté mercredi en Tunisie pour la première fois depuis 2019, donnant de l’espoir au secteur du tourisme secoué par une profonde crise.

Le paquebot Spirit of Discovery, opéré par la compagnie britannique Saga, est arrivé tôt mercredi, en provenance d’Italie, au port de la Goulette dans la banlieue nord de Tunis. Dans une ambiance festive, les touristes, essentiellement des Anglais, mais aussi des Allemands, des Français et des Espagnols, ont été accueillis au port par des responsables tunisiens, dont le ministre du Tourisme, Moez Belhassine.

Danses et musiques traditionnelles, bouquets de jasmins, chameaux ornés de parures traditionnelles, le ministère du Tourisme a mis les petits plats dans les grands pour souhaiter la bienvenue à ces visiteurs tant attendus, pour une étape de 24 heures à Tunis. L’arrivée du paquebot offre une bouffée d’oxygène aux commerçants du village touristique de La Goulette, après une longue période de crise depuis le début de l’épidémie de Covid-19.

40 bateaux feront escale en Tunisie en 2022

Pour la filière, c’est même le début d’un redémarrage puisque « pas moins de 40 bateaux de croisière feront escale en Tunisie en 2022 », avec Moez Belhassine, qui évoque une reprise « importante pour plusieurs secteurs ». Avant la pandémie, le secteur peinait à se relever de l’attentat perpétré en 2015 au musée du Bardo, à Tunis, et qui avait fait 24 victimes, parmi lesquelles de nombreux croisiéristes en escale.

Au-delà de la croisière, la Tunisie, qui demeure l’une des destinations préférées des Français, veut atteindre entre 50 et 60% des chiffres réalisés par le secteur du tourisme en 2019, dernière année de référence pour le pays depuis la révolution 2011. Cette année-là, la Tunisie avait reçu plus de 9 millions de visiteurs, et les revenus touristiques représentaient 14% du PIB.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique