Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

TUI France a perdu 16% de clients cet hiver

La réduction des capacités a logiquement continué de comprimer l'activité de TUI France cet hiver, mais favorisé l’amélioration des marges. Le forfait moyen augmente de 4% sur la partie "mainstream".

La maison mère de TUI France, qui regroupe les marques Nouvelles Frontières, Marmara, Passion des îles/Tourinter et Aventuria, a publié ce matin son rapport d'activité intermédiaire pour le premier semestre de son exercice (1er octobre 2014-31 mars 2015).

Le marché français comble son retard

La France y apparaît toujours en décalage par rapport aux marchés britannique et allemand, avec des ajustements de capacités, qui commencent cependant à porter leurs fruits en termes de marge.

99% des stocks hiver ont ainsi été écoulés par les TO français du groupe, (alors que les capacités avaient été réduites de 19%), avec une activité qui ressort en baisse de 13 % (après les 30% de l’hiver précédent) et un nombre de clients en recul de 16% au 15 mars. En revanche, signe que la rentabilité s’est améliorée, le prix moyen du forfait est en augmentation de 4%.

Par comparaison, sur l'ensemble de l'activité "mainstream" du groupe, 95% des programmes hiver ont été écoulés avec un volume d’affaires en hausse de 2%, un nombre de clients en augmentation de 1% et un panier moyen qui augmente de 1% seulement.

Un été en ligne

"L'hiver s'achève au global conforme à nos prévisions, avec la quasi-totalité des capacités écoulées et un forfait moyen à la hausse", s'est félicité le directeur général du groupe Peter Long, qui continue de tabler sur l'année sur une croissance du résultat opérationnel de 10 à 15%. TUI Group publiera ses résultats semestriels globaux le 13 mai prochain.

La satisfaction est de mise aussi pour l'été avec des prises de réservation "en ligne", en très légère hausse à +1%, similaire à la croissance du forfait moyen. 46% de l'offre a déjà écoulée. Parmi les tendances, l'augmentation des ventes en ligne est significative, à +12% tous marchés confondus.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique