Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Hôtels-clubs : TUI France complète sa copie en long-courrier

Le groupe mise toujours plus sur les hôtels-clubs thématiques fort des concepts hôteliers multiples de sa maison mère, et envisage d’en proposer à la fin de l’année en long-courrier. Comme les Paladien et Hôtels-Clubs Nouvelles Frontières autrefois.

Pascal de Izaguirre a fait le point, mardi 24 mars aux Canaries*, sur sa vision en matière d’hôtels-clubs. Le président de TUI France a expliqué que les "hôtels thématiques différenciants" allaient prendre une place croissante dans la stratégie des TO du groupe.

Les Canaries en force

Hormis la Tunisie et le Maroc, où les réservations ont chuté de 70% depuis le récent attentat à Tunis, les 42 clubs Marmara, dont 10 en Espagne, affichent de bons résultats, a-t-il expliqué. Ils placent le TO en pole position en Tunisie, au Maroc, en Sicile, Grèce et Crète, et l’ont hissé à la seconde place en Espagne, où TUI France concentre ses efforts. Sur cette destination, sa capacité a augmenté de 17% en 2015. Quant aux Canaries, qui ont le vent en poupe, l’offre a augmenté de 41% en 2014 et, de nouveau, de 100% en 2015.

Sur l’ensemble du catalogue, 30% des clubs Marmara ont été renouvelés cette année au profit d’hôtels plus petits – 70% ont désormais moins de 300 chambres – et plus modernes. Des ouvertures étant prévues cette année, notamment dans des destinations nouvelles comme Chypre, le Portugal et le Monténégro.

Piocher dans le portefeuille du groupe international

Afin de trouver des relais de croissance, le groupe parie sur des hôtels-clubs différents, piochés dans le vaste portefeuille de la maison mère, reposant sur des thématiques précises : sport et bien-être pour les Clubs Magic Life, univers aquatique pour les Splashworld, et hôtels à vivre en couple pour les Sensimar. Un ensemble plus haut de gamme qui accueille donc des clientèles internationales – et non plus uniquement française -.

Au nombre de 12 l’an dernier, et de 25 cette année, ces unités internationales passeront à 45 adresses l’an prochain. Une telle diversification de l’offre devrait apporter 30 000 clients nouveaux cette année.

Montée en gamme et long-courrier

Réduisant peu à peu ses engagements en Afrique du Nord, TUI France entend ainsi occuper graduellement tous les segments de la clientèle club, et poursuivre sa montée en gamme. Il est notamment question de proposer à la fin de l’année des hôtels-clubs (entre autres Sensatori, sur le créneau du luxe abordable) en long-courrier. Sur quelles destinations ? Il est encore trop tôt pour le dire. Cette ligne de produits s’inscrirait dans la production Nouvelles Frontières, qui a longtemps commercialisé ses hôtels Paladien avant de faire disparaître ce label maison.

Souhaitant par ailleurs augmenter la flexibilité des séjours proposés en clubs (départs en semaine, séjours de 3 ou 4 jours sur Marrakech…), TUI France positionne cette année 70% de son offre au départ de la province (Lille, Nantes et Lyon). Enfin, le groupe mène actuellement une étude avec TNS pour mieux appréhender les nouvelles attentes clubs des clients autour de 4 valeurs phares : la convivialité, le plaisir, la surprise et l’amusement.

* Le groupe dispose sur place de Clubs Marmara à Fuerteventura et Lanzarote, d'un Club Magic Life à Fuerteventura et d'un Splashworld à Lanzarote.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique