';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Transeurope passe à l’offensive en courts-séjours

Confronté à la concurrence grandissante d’Internet et des centrales hôtelières sur le marché des courts séjours, Transeurope contre-attaque avec des promotions à grande échelle et un assouplissement des conditions de vente.

Les courts séjours en Europe sont le fonds de commerce de Transeurope. Mais le spécialiste comme ses confrères tour-opérateurs « classiques » souffre de la vive concurrence d’Internet et des centrales hôtelières, lesquelles font de plus en plus les yeux doux aux réseaux d’agences de voyages. Pour garder la main sur ce marché, Transeurope fera paraître le 15 mai une brochure de 8 pages, tirée à 50 000 exemplaires, qui propose une sélection de 100 hôtels dans les capitales européennes à prix très doux, ces nouveaux tarifs (à la nuitée ou en forfait) étant valables jusqu’au 31 octobre prochain ( date de départ). Parallèlement, Transeurope assouplit les conditions de vente en acceptant les annulations et modifications sans frais à trois jours du départ sur ces offres exceptionnelles ainsi que sur tous les hôtels des brochures Balades Citadines (Europe, Londres et Paris).

« Nous avons essayé d’offrir aux agences les meilleurs prix du marché, centrales  hôtelières comprises, en rognant sur nos marges et en  demandant à nos hôteliers partenaires un effort supplémentaire », explique Benoît Thepenier, directeur commercial du TO. « La souplesse est aussi un argument pour encourager les agences à réserver plutôt par notre intermédiaire. Cette brochure a valeur de test et nous serons très attentifs à ses performances car le court séjour est désormais un marché sur lequel nous nous interrogeons beaucoup. ». Transeurope propose ainsi dans sa nouvelle brochure des nuits à Londres à partir de 60€ par personne, 46€ à Paris, 48€ à Madrid, 65 € à Florence, 73€ à Venise.
Transeurope avait déjà innové en supprimant les frais de dossier sur les ventes « sans transport » et en multipliant les avantages tarifaires tels que troisième ou quatrième nuit gratuite dans toutes les capitales européennes.

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire