Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Transat limite ses pertes au premier trimestre 2013

Le groupe canadien Transat  a annoncé une diminution de son chiffre d'affaires de 2,8%, à 605 millions d'euros, pour le premier trimestre de son  exercice 2012-2013.

Le groupe canadien Transat  AT, maison mère de Vacances Transat et de Look Voyages en France, a enregistré un chiffre d'affaires de 805,7 millions de dollars (605 millions d'euros) à l'issue du trimestre terminé le 31 janvier 2013, par rapport à 829,3 millions en 2012, soit une baisse de 2,8 %.

Le nombre de voyageurs en baisse de 12,6%

Transat annonce une perte d’exploitation avant amortissement de 21,0 millions de dollars (15,8 millions d'euros), par rapport à 31,8 millions en 2012. Une baisse des revenus qui s’explique par la réduction de sa capacité sur les marchés "Sud, transatlantique et la France", selon un communiqué. Le nombre de voyageurs a diminué de 12,6 %.

En comparaison avec 2012, les revenus des filiales européennes, qui proviennent de ventes faites en Europe et au Canada, ont diminué de 13,5 millions de dollars (10,5 %). Les activités européennes se sont soldées par une perte d’exploitation avant amortissement semblable à celle du trimestre correspondant en 2012, soit 12,7 millions de dollars.

Une diminution de la perte nette

La perte nette du groupe est passé de 15,1 millions de dollars (11,3 millions d'euros), par rapport à 29,5 millions en 2012. L’amélioration de la marge est principalement due à des prix de vente plus élevés comparativement au premier trimestre de 2012.

"Les changements apportés dans l’organisation depuis 18 mois, de même que notre décision stratégique de réduire légèrement notre capacité ont contribué à une amélioration de nos résultats",  a déclaré Jean-Marc Eustache, président et chef de la direction.

Perspectives pour le second trimestre

En France, où l’hiver représente la basse saison, par rapport à l’an passé à la même date, les réservations moyens-courriers sont similaires, les réservations longs-courriers sont inférieures de 7 % (reflétant la décision de la société de réduire la capacité) et les prix de vente sont légèrement supérieurs dans les deux cas.

Transat TA prévoit au deuxième trimestre des résultats meilleurs que l’an dernier.

Pour l’été, le marché transatlantique au départ du Canada et de l’Europe est le marché principal. La capacité déployée sur ce marché est inférieure de 11 % à celle de 2012. Les coefficients d’occupation sont similaires et les prix de ventes sont supérieurs. En France, par rapport à l’an passé à la même date, les réservations sont légèrement en retard et les prix de vente sont semblables.

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique