Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

[TOTEC22] Azureva prend le chemin d’une activité durable

L’association spécialiste des vacances en France a élaboré un plan d’action qui doit lui permettre d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2030.

La RSE s’impose progressivement dans le secteur du voyage et Azureva en profite pour changer la façon dont elle veut opérer dans les années à venir. « Nous avons une volonté forte de moderniser notre marque. Et cela passe notamment par plus d’ambitions sur le volet de la RSE », confie Bruno Mounier, son directeur marketing. Après un audit du cabinet Utopies, spécialiste de la question, l’association a mis sur pied un plan d’action visant à rendre son activité plus durable d’ici à l’horizon 2030.

Le plan articulé autour de trois axes majeurs : l’environnement, les territoires et les salariés. « Nous prenons des engagements précis », assure Bruno Mounier. Ainsi, Azureva limitera son impact carbone en « mesurant, réduisant et compensant ». Les circuits courts seront privilégiés pour approvisionner les quelque 43 résidences exploitées par l’association, qui promet même « 100% de produits de saison » en 2030. Les parcours internes devront favoriser la mobilité. « Le centre d’appels sera, par exemple, un tremplin vers le service commercial », illustre Bruno Mounier.

Une « bonne année » en 2022

Autant d’exemples d’initiatives qui doivent faire d’Azureva « le mieux disant du secteur », tant pour ses clients que pour ses salariés. « Cet ancrage RSE va nous permettre d’y parvenir. Parce que, par définition, Azureva a toujours eu cet ADN qui en appelle à l’économie sociale et solidaire ». 

Par ailleurs, Azureva « adapte sa logique 100% loisirs » pour faire un pas vers le corpo. « Nous nous positionnons sur le créneau des appart hôtels, avec des résidences qui se prêtent parfaitement à une activité MICE, avec de grandes salles de réunion modulables, ou aux séjours de moyenne durée ». Le groupe a également lancé un grand chantier de rénovation de ses résidences, qui courra jusqu’en 2025, et planche sur l’accélération de la digitalisation de son offre.

En 2022, Azureva a réalisé « une bonne année », conclut Bruno Mounier. Le groupe a encaissé un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros, en légère croissance par rapport à 2019, malgré une capacité réduite, deux résidences étant sorties du catalogue d’Azureva depuis. Le groupe a enregistré plus de 220 000 clients.

A lire aussi :

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique