Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Terrorisme : la France réclame la mise en œuvre du PNR européen

A l’occasion de la réunion extraordinaire des ministres de l’Intérieur européens, ce vendredi à Bruxelles, la France compte exiger la mise en place du PNR, le fichier de données personnelles des voyageurs aériens. C’est ce que soutiennent, à l’unisson, Manuel Valls, Laurent Fabius et Bernard Cazeneuve.

Le sujet traîne dans les tiroirs de l’Union européenne depuis longtemps déjà. Avec la multiplication des attaques terroristes sur le sol français depuis le début de l’année 2015, la France met désormais un coup d’accélérateur sur la question du PNR européen, c'est-à-dire le fichier de données personnelles des voyageurs aériens avec transmission des informations aux autorités judiciaires.

Alors que doit se tenir vendredi 20 novembre, à Bruxelles, une réunion extraordinaire des ministres de l’Intérieur européens, le gouvernement fait ainsi entendre sa détermination à faire adopter un texte sur le PNR (Passenger Name Record), système mis en œuvre par les Etats-Unis au lendemain des attentats du 11 septembre 2001.

La France presse l'Europe d'adopter le PNR

"Si Abaaoud (cerveau présumé des attentats de Paris, NDLR) a pu circuler depuis la Syrie jusqu'en France, c'est qu'il y a des failles dans l'ensemble du système européen", a déclaré ce jeudi matin, sur France Info, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, précisant que la "France va exiger le fameux PNR".

Un message repris avec force par le Premier ministre Manuel Valls, devant l'Assemblée nationale, ce matin-même. "Il est plus que jamais temps que l'Europe adopte le texte" sur le fichier européen des passagers aériens, "afin de garantir la traçabilité des déplacements y compris à l'intérieur de l'Union. C'est une condition de notre sécurité collective", a-t-il souligné.

Des discussions dans un climat d'urgence

Hier déjà, lors de la séance des questions au gouvernement, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a assuré que la France demandera, ce vendredi, qu’il y ait "un accord" entre les trois institutions européennes sur le projet de PNR européen. Le Parlement européen avait donné un feu vert préliminaire le 15 juillet, ouvrant la voie aux discussions entre le Parlement, la Commission européenne, le Conseil européen et les Etats membres.

Les attentats meurtriers qui ont frappé Paris le 13 novembre ont ravivé le sentiment d'urgence, faisant de la traçabilité des passagers, et de la sécurité dans les transports et lieux publics, une priorité absolue. Des craintes justifiées, comme en témoignent les derniers événements dans l'Hexagone. Selon les informations de France 2, le groupe terroriste de Saint-Denis, visé part un assaut mercredi 18 novembre, se préparait à commettre des attentats, notamment dans le centre commercial des Quatre Temps, à la Défense, et à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique