Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Tenerife veut redécoller avec Air Europa

La compagnie inaugure deux vols hebdomadaires dès novembre pour retrouver les touristes français perdus depuis dix ans. Iberia se lance aussi.

Tenerife veut reconquérir le public français pour pallier la chute des clientèles anglaise et allemande cette année. Les autorités de promotion touristique de l’île canarienne et Globalia ont mis leurs efforts en commun cet hiver pour tenter de convaincre les 100 000 touristes évaporés en dix ans de revenir. L’Office de tourisme assure la promotion de la destination grâce à ses 400 000 E de budget obtenus en début d’année et 400 000 E de plus espérés en 2011, tandis que la compagnie Air Europa, filiale de Globalia, va lancer d’ici le 4 novembre deux liaisons hebdomadaires (jeudi et dimanche) Paris-Tenerife direct, avec un 737-800 biclasse, mis en place toute l’année. Iberia a riposté en lançant à partir du 6 novembre et jusqu’au mois de mars un vol hebdomadaire Paris-Tenerife direct partant les samedis à 11 h 55 : « Nous avons des horaires plus confortables », assure-t-on chez Iberia. « Nous proposons sur vols réguliers des services long-courriers et une alternative à tous ces vols qui partent les samedis et ne permettent pas le court séjour », répond-on du côté d’Air Europa. Cette petite bagarre de transporteurs est de bon augure pour la croissance de la destination, mais ferait presque oublier que Transavia opère également toute l’année un vol hebdomadaire (lui aussi le samedi) sur l’île et que les TO affrètent de nombreux vols vers Tenerife. Ainsi, près de la moitié des 99 518 touristes français enregistrés l’an dernier ont acheté un forfait pour passer une dizaine de jours en moyenne sur l’île. Cette domination de la distribution intermédiée a donné des idées à Thomas Cook, qui s’y est lancé l’an dernier, et à Top of Travel, qui propose avec Travel Service 14 départs régionaux cet hiver. Même Air Europa, qui veut toucher une clientèle plus indépendante, sait qu’elle peut aider son TO maison Travelplan, lui aussi plein d’ambitions sur le marché français cet hiver.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique