Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Tap Air Portugal reprend de l’altitude

En trois ans, la compagnie portugaise a progressé de 15 % au départ de France, notamment grâce à la clientèle ethnique.

Après plusieurs années difficiles et un plan de restructuration, Tap Air Portugal retrouver une altitude de croisière. De janvier à juillet, le transporteur portugais (qui opère 11 vols quotidiens entre la France et le Portugal vers Lisbonne, Porto, Faro et Funchal), a vu son trafic depuis l’Hexagone augmenter de 4 %, avec 300 000 passagers. Après déjà une bonne année 2003, où il a renoué avec les bénéfices. Nous détenons 50 % du marché pour les liai- sons France-Portugal. Le reste se partage entre Air France, Portugalia et Air Luxor, assure Ricardo Lo Presti, DG France. Pour autant, la low cost Air Luxor continue de peser sur les prix. Ce qui se traduit par une baisse de la recette unitaire de Tap de 4 % depuis le début de l’année.

Bonnes connexions avec le Brésil

Heureusement, la compagnie a pu jouer sur ses capacités, notamment pour capter la clientèle ethnique (toujours importante l’été) qui représente 40 % de son trafic en France. Elle a ainsi ajouté 120 vols à l’ensemble de son programme estival tout en maintenant des pointes de 96 % de remplissage au mois de juillet !

Tap parie aussi sur son hub de Lisbonne pour séduire les Français, mettant en avant ses connexions vers le Brésil. La compagnie assure 38 vols par semaine vers ce pays. Ainsi, 20 % des passagers français poursuivent leur vol vers le Bré- sil, avec une forte proportion de clientèle à haute contribution.

La prochaine étape pour Tap sera l’entrée dans Star Alliance, effective vers avril 2005. Il lui reste à trouver un équilibre dans la répartition des rôles avec la brésilienne Varig, membre fondateur de Star Alliance, pour transformer l’essai.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique