Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Tallinn (Estonie) Ville haute, ville basse

« Marguerite est dotée d’une vitalité peu commune, et c’est avec entrain qu’elle guide notre groupe dans ce qu’elle appelle le « Manhattan » de Tallinn, dont les quelques tours de verre symbolisent la nouvelle Estonie. Il ne faut pas marcher bien longtemps (surtout au rythme imprimé par Marguerite !) pour rejoindre les remparts qui marquent l’entrée de la ville ancienne. D’un coup, les boulevards se font ruelles, sinueuses et pavées, et ent

Marguerite est dotée d’une vitalité peu commune, et c’est avec entrain qu’elle guide notre groupe dans ce qu’elle appelle le Manhattan de Tallinn, dont les quelques tours de verre symbolisent la nouvelle Estonie. Il ne faut pas marcher bien longtemps (surtout au rythme imprimé par Marguerite !) pour rejoindre les remparts qui marquent l’entrée de la ville ancienne. D’un coup, les boulevards se font ruelles, sinueuses et pavées, et entre les façades couleur pastel, on se retrouve transporté à l’époque prospère de la Hanse et des Chevaliers teutoniques. Après avoir salué le Vieux Thomas, la girouette en forme de soldat qui coiffe le toit de l’Hôtel de ville, on constate que la capitale estonienne a su tirer profit de son patrimoine médiéval : la Guilde de la Hanse est devenue musée, les trois soeurs (trois petites maisons du XVe siècle qui forment un même ensemble) ont été transformées en hôtel de charme. Et sur la place du vieux marché, les batisses médiévales abritent des restaurants. Changement de décor et changement d’ambiance après avoir emprunté Pikkjalg – Longue-jambe – la rue qui relie la ville basse à la ville haute. La haute est celle de la royauté, de la politique et de l’administration, celle du classicisme et du XIXe siècle. Depuis les belvédères de Toompéa, la citadelle, on ne se lasse pas de contempler Tallinn, haute ou basse, qui s’étale à nos pieds.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique