Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Sinorama veut devenir une référence sur la Chine

Sinorama Voyages, spécialiste de la Chine, déjà implanté au Canada, attaque le marché français avec l’ambition de devenir le TO de référence d’ici à trois ans.

Une adresse prestigieuse, avenue des Champs-Elysées, une équipe franco-chinoise de 4 personnes, un réceptif intégré et l’appui de sa maison mère sino-canadienne, le groupe Sinorama créé outre-Atlantique en 2005, Sinorama Voyages s’ouvre au marché français avec quelques atouts.

Immatriculé au Tribunal de commerce de Paris en février 2012 et disposant d’un capital de 300 000 euros, le spécialiste de la Chine qui annonce 12 000 clients canadiens l’an dernier se positionne sur le créneau "du circuit et de la croisière très haut de gamme à prix abordables", soit à partir de 1399€ TTC  par personne pour un circuit croisière de 11 jours, en 5*, pension complète, visites, pourboires, vols internationaux inclus. 

"Nous travaillons sans intermédiaire avec notre propre bureau en Chine", explique Felix Zhao, directeur général, par ailleurs gérant de l’agence Cagep Voyages dans le 3e arrondissement à Paris, pour expliquer ces tarifs extrêmement tirés. 

Une commercialisation uniquement directe

Le TO se commercialise également uniquement en direct. "Nos marges sont trop faibles pour que nous travaillions avec les agences". Le site Internet  proposera un module de réservation en ligne d’ici à la fin du mois. Des annonces publicitaires hebdomadaires dans le Figaro, le Monde, l’Express et la Provence ont permis de drainer les premiers clients français. "Nous comptons aussi sur le bouche à oreille. Les premiers retours sont bons".

"Notre point fort, c’est aussi le départ garanti quel que soit le nombre de participants puisque nous consolidons nos groupes de 30 avec les clients francophones québécois", souligne Félix Zhao qui se donne trois ans pour installer la notoriété de Sinorama et devenir le "TO de référence pour les voyages en Chine sur le marché français", en attendant une implantation européenne élargie à la Grande Bretagne et l'Allemagne.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique