';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

SeaFrance veut se placer sous la protection du tribunal de commerce

 

Est-ce, cette fois, la grève de trop pour SeaFrance ? Alors que le mouvement du week-end de Pâques a coûté 2 millions d’euros à la compagnie, une réunion entre sa direction et la SNCF, dont elle est la filiale, a eu lieu mercredi après-midi. Dans le quotidien La Voix du Nord, Vincent Launay, le directeur général adjoint, estime que « le manque de recettes engendré par cette grève rend irréalisable le plan de redressement », qui prévoit la suppression de 482 postes sur 1580 salariés, mais remet également en cause « le projet de refinancement [par la SNCF à hauteur de 170 millions d’euros, ndlr], qui devait être présenté à Bruxelles et qui ne peut plus être soutenu ».

La Voix du Nord annonce également que Pierre Fa, président du directoire de SeaFrance, souhaite « placer la compagnie maritime sous la protection du tribunal de commerce », décision sur laquelle le « comité d’entreprise devra être consulté rapidement, « sinon l’entreprise risque d’être à cours de trésorerie avant la fin du mois de mai », assure la direction ».

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire