Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Ryanair acquiert son concurrent LaudaMotion et double sa flotte

Ryanair vient de s’offrir l’un de ses concurrents. Elle a bouclé l’acquisition de la majorité du capital de Laudamotion, la compagnie à bas coûts fondée par l’ex-pilote de F1, Niki Lauda.

« Ryanair se réjouit d’avoir achevé l’acquisition de 75% des parts de LaudaMotion », a annoncé David O’Brien, le directeur commercial de la compagnie irlandaise. En effet, Ryanair vient de boucler le processus d’acquisition de la majorité du capital de la compagnie aérienne à bas coût autrichienne de Niki Lauda. Souvenez-vous, l’ancien champion du monde autrichien de F1 avait racheté cet hiver la compagnie à bas coûts Niki, qu’il avait fondée et qui appartenait au groupe en faillite Air Berlin.

A partir de ses actifs, il a bâti une nouvelle compagnie baptisée LaudaMotion, basée à Vienne en Autriche, et avait dans la foulée passé un accord avec la compagnie aérienne irlandaise afin de lui céder 75% du capital pour un montant d’environ 50 millions d’euros.

90 000 euros par an pour les pilotes

Laudamotion propose depuis le début de la saison estivale des vols depuis l’Allemagne, la Suisse et l’Autriche, vers 42 destinations, notamment vers les zones touristiques de la Méditerranée (Baléares, Grèce…). Pour l’été 2019, Ryanair prévoit de doubler la flotte de LaudaMotion en la portant à 18 appareils pour soutenir la « croissance continue » du transporteur. Laudamotion a déjà atteint des « taux de remplissage supérieurs à 90% pour sa première saison estivale », selon Andreas Grube, son PDG.

La compagnie aérienne annonce également une hausse du traitement des pilotes avec un salaire de base de 90 000 euros par an pour un capitaine, « soit 12 000 euros de plus que son concurrent Eurowings », selon LaudaMotion. Un planning stable de cinq jours de service d’affilée pour trois jours de congé sera aussi instauré. Il semble que Ryanair, déjà confrontée à une fronde sociale inédite de son personnel depuis l’an passé à cause des conditions de travail, ne veuille pas reproduire les mêmes erreurs avec sa nouvelle compagnie.

L’accord passé entre LaudaMotion et Ryanair prévoyait que Niki Lauda soit président du conseil d’administration de la compagnie. Mais l’ancien triple champion du monde de F1 Niki Lauda est toujours hospitalisé à Vienne après avoir subi début août en urgence une transplantation pulmonaire à la suite d’une infection.