Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Réseaux sociaux : pourquoi Exotismes privilégie Pinterest

Le tour-opérateur marseillais affectionne particulièrement le réseau Pinterest. Une stratégie à contre-courant qu’il explique.

Alors qu’Instagram et Facebook sont souvent au cœur des stratégies digitales des acteurs de l’industrie du tourisme, Exotismes privilégie Pinterest. « A la croisée des chemins entre réseau social et moteur de recherche d’images, Pinterest touche toutes les tranches d’âge et surtout se distingue par son caractère inspirationnel », justifie le voyagiste spécialise des îles et des destinations tropicales.

Lancé en 2010, Pinterest permet à ses utilisateurs de partager leurs centres d’intérêt et passions à travers des albums de photographies glanées sur Internet. En France, et selon Médiamétrie, Pinterest attire 13 millions de visiteurs uniques par mois. 43,8% de ses utilisateurs sont des CSP+ et 60,2% des femmes. C’est donc sur cette plateforme qu’Exotismes a déployé 24 « tableaux », avec 364 épingles, permettant aux internautes de découvrir les destinations programmées par le TO (Ile Maurice, Maldives, Antilles, Polynésie, Sri Lanka…), tout en y trouvant « aussi des éléments concrets leur permettant de construire leur futur voyage ».

63 500 visiteurs par mois

Au total, Exotismes attire 63 500 visiteurs par mois sur sa page Pinterest, soit une augmentation de 70% en un an. Selon le voyagiste, 60 à 70% de ces visiteurs se rendent ensuite sur le site Exotismes.fr. « 15 jours à la Réunion, les insolites » ; « Les Seychelles en vol direct » ou encore « 5 choses que vous ne savez pas sur l’île Maurice » sont les tableaux qui ont rencontré le plus de succès lors des 30 derniers jours.

Exotismes n’en oublie pas pour autant d’investir les réseaux sociaux les plus incontournables, puisque la marque est présente sur Facebook (10 151 « J’aime »), Instagram (1 399 abonnés) et Twitter (1 145 abonnés).

Le tour-opérateur marseillais, qui anticipait « des résultats records pour 2019 » à la date du 31 août 2019, a enregistré un chiffre d’affaires de 131,7 millions d’euros en 2018 (+9,8%). Le bénéfice net, lui, plafonnait à 3 millions d’euros, contre 3,52 millions d’euros en 2017.

A lire aussi :

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique