Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Promenade en vallée du Douro (Publié le 09 septembre 2011)

Entre Espagne et Portugal, le fleuve s’écoule au fil de montagnes et forêts grandioses, villes et villages d’une grande richesse et vignobles aux nectars succulents. Reste à faire connaître cette destination.

Du Portugal, les touristes connaissent surtout Lisbonne, les plages de l’Algarve, Madère ou les Açores. Beaucoup moins le bassin du Douro, un joli fleuve venu d’Espagne et navigable en bateaux de croisières. Au détour des méandres de cette rivière encaissée, les quintas (domaines produisant les vins de porto) sont enveloppés de vignobles en escaliers et couvrant les montagnes.
De chaque côté se succèdent des villes et villages chargés d’histoire, dont plusieurs sont classés au patrimoine mondial de l’Unesco (Porto et Guimaraes au Portugal, Salamanque en Espagne). La destination permet croisières, autotours, circuits culturels ou à thèmes, week-ends urbains ou ruraux, randonnées, traversées en train le long du fleuve…
« La région est accueillante, mêlant nature, culture et gastronomie, riche de très beaux hôtels et restaurants et d’excellents vins à déguster », résume Réjane Ivanoff-Steilman, responsable de la production Portugal chez Donatello.
Leader de la destination sur le marché français, CroisiEurope fait depuis près d’une décennie tourner trois bateaux sur le Douro durant plus de six mois par an en continu, « en croisières de 6 ou 8 jours avec ou sans vols pour les autocaristes, qui sont nos principaux revendeurs à côté des groupistes » précise Éric Collange,directeur commercial France de la compagnie strasbourgeoise.
« Le problème du Douro est son manque de notoriété mais elle devrait s’améliorer avec la diversification de l’offre », estime Réjane Ivanoff-Steilman. « Cette destination que personne ne connaissait il y a dix ans a mis plus de temps à émerger que d’autres », admet Éric Collange en précisant que son décollage s’est accéléré depuis trois ou quatre ans. « Nous nous posons la question du positionnement d’un quatrième bateau, ajoute-t-il, d’autant qu’il y a un vrai potentiel avec les croisières à thèmes, oenologiques par exemple ».

 

data-src=http://www.lechotouristique.com/mediatheque/4/3/6/000023634.gifTéléchargez l'article complet "Promenade en vallée du Douro"

 

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique