Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Prochaine Escale connecte les meilleurs spécialistes au client final

Engagée à ses débuts dans la mise en relation entre clients et TO, Prochaine Escale opère un virage stratégique. Son nouveau métier ? Trouver le meilleur spécialiste indépendant pour chaque demande sur-mesure des clients.

L’idée de Prochaine Escale est simple : apporter une clientèle à des producteurs de voyages indépendants dont les compétences ne sont plus à prouver. "Nos spécialistes ont tous deux points communs : ils possèdent une connaissance incontestable de la destination et disposent d’un réseau de prestataires locaux reconnus. Et ils sont tous immatriculés auprès d’Atout France. L’immatriculation apporte la garantie financière attendue par nos clients", explique Renaud Moulas, cofondateur de Prochaine Escale avec Thomas Faizant.

Prochaine Escale n’est pas l’intermédiaire commercial des spécialistes indépendants. Après la mise en relation par la start-up, le client et le vendeur sont en relation directe. Le professionnel facture, puis rétrocommissionne Prochaine Escale à hauteur de 10% en moyenne. "Notre panier moyen est fixé à 7387 euros par dossier, pour 2 personnes et pour 10 jours", détaille Renaud Moulas.

Un objectif ambitieux

Actuellement, Prochaine Escale fédère 250 producteurs de voyages indépendants. "Certains ont vécu sur place ou ont fréquenté la destination des dizaines de fois. Ce sont des passionnés qui se lancent dans une aventure pour créer le sur-mesure le plus pointu possible. La moitié d'entre eux travaillent de façon indépendante : ce sont leurs propres patrons, et leur solidité est garantie par une entité juridique type SAS par exemple. L'autre partie est constituée de vendeurs B2C salariés de TO", assure Renaud Moulas. D’ici à l’horizon 2020, il veut en attirer 1000.

"Notre objectif est ambitieux, mais on y croit dur comme fer, donc on l’assume : on veut enregistrer 40 millions d’euros de volume d’affaires en 2020", annonce Renaud Moulas. Sur l’exercice 2017, Prochaine Escale affiche 1 million d’euros de volume d’affaires, contre 250 000 euros à date en 2016. "Cette année, on espère faire 3,5 millions d’euros. C’est un modèle économique qui est en pleine expansion donc on se veut ambitieux".

Vers une levée de fonds

Pour l’instant composée d’une équipe de huit personnes, Prochaine Escale devrait se renforcer d’ici à la fin de l’année. "Nous allons être soutenus par un fonds d’investissement français spécialisé dans le digital, qui va nous accompagner dans notre développement", se réjouit Renaud Moulas. "On va notamment recruter des commerciaux, qui devront trouver les 750 spécialistes qu’il nous manque" .

"Notre valeur ajoutée, c’est vraiment le travail humain, et la mise en relation finale, qui est vérifiée manuellement. On ne veut pas être une start-up de plus qui ne tient pas sa promesse digitale".