Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Plein Vent s’engage en Sicile

2007 sera l’année de la Sicile pour Plein Vent, qui abandonne dans le même temps les Canaries. Le TO a mis la main sur 100 chambres du Club Plaia d’Himera, un 4* situé à 16 kilomètres de Cefalu, les pieds dans l’eau. Fidèle à sa réputation, le TO prend de


Plein Vent persiste et signe dans son positionnement entrée de gamme, en y mettant des moyens conséquents. Joost Bourlon, Pdg de Plein Vent, le voyagiste basé à Saint-Laurent du Var (Alpes Maritimes), a ainsi décidé de prendre de grands engagements tant au niveau des prestations terrestres qu’aériennes. 80% de son plan de vol est réalisé avec Air Méditerranée (dont le TO est actionnaire à 27,5%), alors que 80% du long courrier est sur Lufthansa. Côté hébergement, dix hôtels (présentés sur une double page) font l’objet de contrats importants, d’une durée de trois ans en général, avec une option sur deux ans. Nous avons ces établissements en exclusivité, au départ de Lyon et de Marseille. Dans le détail, 3 hôtels sont situés en Tunisie, 2 en Croatie, 1 à Palma, 1 à Malte, 1 en Bulgarie, 1 à Marrakech. Sans oublier le Club Plaia d’Himera, qui constitue la grande nouveauté 2007 de la brochure. Ce complexe (à partir de 565€/pers la semaine en pension complète) permet à l’entreprise d’ajouter la Sicile à son éventail de destinations. Nous avons pris un engagement sur 100 des 139 chambres disponibles. Les 39 restantes étant uniquement commercialisées sur le marché italien. A l’inverse, les Canaries seront abandonnées l’an prochain : Cette destination que nous programmions depuis des années est devenue trop chère, regrette Carole Pellicer, directeur général délégué. Et de constater : à 750€ la semaine en février, elle s’affichait au même prix que la République Dominicaine. 

 

Après l’acquisition récente de 66% du capital du TO alsacien Tourivac (avec de premières synergies attendues en 2008) Plein vent entend renforcer ses liens avec d’autres TO régionaux, selon deux axes : de nouvelles opérations de croissance externe, envisagées dès 2007, ainsi que des alliances commerciales. Notre projet de conglomérat d’acteurs régionaux est toujours d’actualité, confie Joost Bourlon. Depuis trois ans, nous avons déjà développé une collaboration avec Starter, avec lequel nous partageons certains hôtels, ajoute le Pdg avant de préciser que le voyagiste mulhousien n’est pas à vendre. Sa politique consiste à favoriser la constitution d’alliances entre professionnels au positionnement équivalent, mais sur des aéroports de départs différents. Nous fournissons ainsi à Salaün notre production bulgare, qui la programme depuis Nantes et Brest. Plein Vent reprend en échange leur production sur l’Ouzbékistan.

Plein Vent a réalisé en 2005, pour l’exercice clos le 31 octobre, un chiffre d’affaires sur 13 mois  de 52,8M€(pour 122 400 clients), avec bénéfice de 776 500 €. La direction anticipe un chiffre d’affaires de 49,750M€ cette année (+5,7% à périmètre constant) pour un résultat net de 1M€, et 51M€ en 2007. Si Plein Vent réalise 99,9% de ses ventes via les agences, le TO a lancé en juillet un site grand public, considéré comme un laboratoire.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique