Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Pierre et Vacances et Euro Disney révèlent la nature de leurs villages

NULL

Vu du ciel, les Villages Nature ressembleront à un papillon, posé à quelques encablures de Disneyland Paris. Une façon d’incarner, le concept très nature de cette destination, et une allusion – peut-être ? – à l’empreinte carbone du projet, qui se veut la plus légère possible. En réflexion depuis sept ans, les Villages Nature développés par Euro Disney et Pierre et Vacances promettent en effet « un nouveau concept de destination touristique fondée sur la quête d’harmonie entre l’homme et la nature », d’après les deux groupes.

LE RECOURS À LA GÉOTHERMIE

Ce lieu de villégiature sera constitué de jardins et d’espaces lacustres, de sentiers pédestres ou équestres, d’une ferme bio et de parcours d’Accrobranche, le tout articulé autour du plus grand parc aquatique d’Europe et de son lagon géothermique de 3 500 m2. Côté hébergement, les Villages Nature proposeront des cottages et des appartements (entre 32 et 85 m2) répartis en trois villages, deux lacustres et un forestier. Destinés à répondre à « un intérêt marqué du consommateur européen pour un concept mêlant détente, loisirs et nature », ces villages, dont la surface est composée à 90 % d’espaces naturels, sont aussi présentés comme « modèle de développement durable inédit en matière de tourisme à cette échelle ». Pour mettre au point leur plan d’action durable, visant à réduire « au maximum l’empreinte écologique, à assurer un équilibre social et à développer une synergie territoriale », les deux partenaires ont choisi de s’appuyer sur la méthodologie One Planet Living, développée par BioRegional et le WWF. Les besoins en chaleur, dont ceux du parc aquatique, seront fournis par la géothermie, soit « une économie de 6 750 tonnes de CO2 par an ». Le procédé permettra aussi de couvrir, dès 2015, 30 % des besoins en chaleur des parcs Disney et du Disneyland Hotel. Ciblant d’abord la clientèle française sur les créneaux du court et moyen séjour, les Villages Nature s’ouvriront davantage, par la suite, à d’autres marchés européens. Dans un premier temps le projet s’étendra sur 175 hectares, et comptera 1 730 appartements et cottages. Réalisé par phases, ils s’étendront sur une surface potentielle de 500 hectares d’ici vingt ans. Conformément au business model de Pierre et Vacances, les hébergements seront vendus à des investisseurs individuels. Ils seront ensuite loués à la société d’exploitation des Villages Nature et gérés par celle-ci. La commercialisation devrait commencer au deuxième semestre 2011, le début des travaux étant fixé à 2013.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%