Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Pas de réouverture en vue pour la Statue de la Liberté

Quatre mois après l'ouragan Sandy, la Statue de la Liberté est toujours fermée au public, sans date de rouverture communiquée, au grand dam des touristes.

"Nous n'avons pas de date de réouverture", confirme la porte-parole en charge du Monument, Linda Friar. "Il reste beaucoup de travaux à faire", a-t-elle expliqué à  l'AFP.

Le 29 octobre dernier, Sandy avait provoqué une brutale montée des eaux de 4,2 m dans le sud de Manhattan. Liberty Island, la petite île de 4 hectares où se dresse la Statue, à environ un km de la côte, avait été inondée à 75%, par endroit sous plus d'1,5 m mètre d'eau.

La statue de 93 mètres et plus de 200 tonnes, dont la couronne avait été rouverte la veille de l'ouragan après un an de travaux, n'a pas été endommagée. Mais les deux embarcadères, dont celui utilisé chaque jour par des milliers de touristes, ont volé en éclat. Les réseaux électriques et téléphoniques ont été détruits, les pavés des sentiers de promenade descellés par l'eau et le vent.

4 millions de visteurs chaque année

Mi-décembre, après une visite sur place, le secrétaire à l'Intérieur Ken Salazar avait estimé le coût des réparations à 59 millions pour Liberty Island et sa voisine Ellis Island qui abrite un musée de l'immigration également très visité.

La Statue de la liberté attire avec Ellis Island quelque 4 millions de visiteurs par an, générant des millions de dollars de revenus.
 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique