Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Parité tarifaire : Booking propose des concessions pour acheter la paix

La centrale de réservations hôtelières Booking.com est prête à assouplir ses clauses de parité tarifaire afin d'obtenir l'arrêt des enquêtes ouvertes par les autorités de la concurrence en France, en Suède et en Italie.

"Les autorités de la concurrence de ces trois États membres craignent que les clauses dites de parité figurant dans les contrats conclus entre Booking.com et les hôtels aient des effets anticoncurrentiels, en violation des règles européennes et nationales relatives aux pratiques anticoncurrentielles", explique la Commission européenne dans son communiqué daté du 15 décembre.

L'exécutif européen précise qu'il n'a pas ouvert sa propre enquête, il se contente de coordonner le travail des autorités de la concurrence de la France, de la Suède et de l'Italie.

Vers plus de concurrence entre OTAs ?

Pour apaiser les craintes des hôteliers et des autorités, Booking.com a suggéré de renoncer à l'exigence de parité concernant les prix que l'hôtel propose aux autres agences de voyages en ligne, ajoute Bruxelles.

"Cela permettrait à l'hôtel d'offrir ses chambres à des prix différents à différents agents de voyage en ligne, poursuit Bruxelles. Toutefois, l'hôtel serait encore tenu de proposer sur Booking.com des prix au moins aussi avantageux que ceux pratiqués sur ses propres canaux de réservation en ligne et hors ligne", est-il précisé.

Consultations jusqu'en janvier

Les tierces parties ont jusqu'au 31 janvier pour soumettre leurs réflexions sur les concessions formulées par la filiale du géant américain Priceline, concessions résumées par l'Autorité de la concurrence, sur son site.

"Tout en renforçant la concurrence entre plates-formes de réservations, les engagements proposés garantissent la viabilité de leur modèle économique en maintenant la parité vis-à-vis du canal des hôtels", estime l'Autorité, qui publie la proposition complète de Booking, datée du 11 décembre. "C'est donc une voie équilibrée qui est proposée : dynamiser la concurrence sur ce marché pour faire baisser les prix, tout en préservant les gains d'efficience existants".

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique