Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Parisianist.com change de modèle

De pur city guide, la start-up se transforme en site de réservations d'activités touristiques.

Le modèle de Parisianist.com évolue. La jeune pousse, qui vient de quitter le Welcome City Lab, compte ajouter la billetterie de monuments et autres cabarets dès le mois de septembre. "Nous commençons la réservation de prestations avec la billetterie, explique Sedrik Allani, président du site. Nous ajouterons ensuite l’hébergement et le transport. Les internautes n’auront donc pas besoin d’aller sur différents sites afin de composer leur itinéraire personnalisé".

Au niveau de la billetterie, Parisianist promet des suggestions originales, en plus des  blockbusters habituels. Cinq rédacteurs en CDI ou stagiaires font des recherches en ce sens, dans le but ultime de faire découvrir des sorties appréciées des Parisiens.

Commissions et syndication de contenus

En s’ouvrant à la réservation en ligne, Sedrik Allani ajoute une source de revenus, les commissions.

De quoi compléter les recettes issues de la syndication de contenus. Parisianist veut de fait continuer de partager ses bonnes adresses avec des acteurs tiers, comme Air France : il alimente une partie de la rubrique Travel by AirFrance.

A quand la rentabilité ? "C’est très compliqué de répondre, puisque nous commençons de nouvelles activités, explique Sedrik Allani. Tout dépendra, aussi, de notre mode de financement à venir".

Après Paris, Londres en ligne de mire

Parisianist, qui s’est développé avec 150 000 euros de love money, envisage une levée de fonds.

Son projet immédiat, c’est la duplication du site à d’autres destinations urbaines. Londres pourrait être la deuxième ville de sa feuille de route, courant 2016. Rome et l’Amérique du Nord sont d’autres options envisagées, dans un avenir plus lointain. Mais s'il y a levée de fonds, le rythme d'ouverture de villes va s'accélérer.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique