Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

On a testé la première agence parisienne de Verdié Voyages

Le groupe aveyronnais sort du grand sud-ouest avec sa première agence parisienne, inaugurée le 17 mars. Nous avons visité ce point de vente, qui s'inscrit dans une stratégie de développement national.

 

Depuis la rue de Rennes, le grand écran où défilent des images de bouts de paradis attire le regard. Spacieuse et baignée de lumière, la première agence parisienne de Verdié Voyages a fait un carton plein à l'occasion de sa semaine inaugurale, du 14 au 19 mars, avec des offres spéciales réservées aux Parisiens qui découvrent le nouveau point de vente.

D'une couverture régionale, à nationale

Ouverte en novembre 2015, elle est située sur la très chic rive gauche, à deux pas de Montparnasse et du jardin du Luxembourg. "C'est une étape dans notre stratégie de couverture du territoire national. A terme, nous voulons être présents dans les principales villes de France", explique Yves Verdié, PDG de Verdié Voyages. A l'heure actuelle, l'entreprise totalise 33 agences, principalement dans le sud-ouest.

Entre la communauté aveyronnaise et l'impact des ventes online, le distributeur-producteur dispose déjà d'un portefeuille de quelque 2000 clients sur la capitale et la région francilienne.

A l’heure où nombre d'agences s’équipent de tablettes et autres tables numériques inspirationnelles, ce nouveau point de vente fait l’impasse sur le volet digital. "Je ne crois pas que les clients viennent en agence pour surfer sur une tablette. Ce que nous offrons, c’est du service et de la proximité", plaide Yves Verdié.

Pousser le voyage à la carte

Au total, l'agence pourrait accueillir six à sept conseillers. Par ailleurs, des commerciaux seront recrutés à moyen terme afin de développer la partie voyages linguistiques et jeunesse. Un segment particulièrement opportun dans un quartier qui compte de nombreuses écoles et universités.

Adhérente de Selectour Afat, elle revend la production de TO partenaires, mais la volonté du groupe est claire. "Nous souhaitons réaliser au moins 70% des ventes avec notre production, dont 20% de voyages à la carte alors qu'ils ne représentent aujourd'hui que 5% de l'activité", précise Yves Verdié.

D'ici à fin 2016, l'agence devrait dépasser le million d'euros de chiffre d'affaires. "Et c'est bien parti, nous dépassons déjà nos prévisions", se félicite Yves Verdié. En 2015, le groupe basé à Rodez a réalisé un chiffre d'affaires de 110 millions d'euros pour l'ensemble de ses activités (production, distribution et voyages d'affaires).

%%HORSTEXTE:1%% %%HORSTEXTE:2%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique