Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Omicron : le premier cas français détecté à La Réunion, un protocole sanitaire renforcé en cours d’élaboration

Le préfet de La Réunion a proposé des mesures de protection supplémentaires de l’île face à l’émergence du variant Omicron. Le point sur les annonces.

Un premier cas positif au variant Omicron a été découvert en France, sur l’île de La Réunion. Le patient testé positif est un homme de 53 ans. Cette personne, arrivée de l’île Maurice après un voyage en Afrique Australe a été placée immédiatement à l’isolement à son domicile, indique la Préfecture de La Réunion. 

Dès dimanche, le ministre de la Santé, Olivier Véran, avait indiqué qu’il surveillait « avec une attention particulière les territoires ultramarins de La Réunion et Mayotte qui sont en lien direct ou indirect avec (les sept) pays » d’Afrique Australe, pays avec lesquels les liaisons aériennes sont suspendues depuis vendredi.

« Le patient contaminé par le variant Omicron a été détecté positif dès le lendemain de son arrivée à l’aéroport grâce au dispositif de dépistage systématique des passagers en provenance de l’étranger, assure la Préfecture dans un communiqué. Son parcours de prise en charge a donc été rapidement sécurisé avec la mise en œuvre du protocole sanitaire d’isolement lié à la Covid-19. Les cas contacts à risque ont également été identifiés et mis à l’isolement. »

Une course contre la montre

« Dès la reprise épidémique constatée à l’île Maurice, le Préfet de La Réunion a renforcé les dispositifs de contrôle à l’arrivée des vols régionaux et a travaillé avec les autorités aéroportuaires ainsi que les compagnies aériennes pour conditionner le nombre des vols et des voyageurs aux capacités de tests systématiques de tous les voyageurs (vaccinés et non vaccinés relevant des motifs impérieux), poursuit la Préfecture. C’est grâce à ce dispositif de contrôle sanitaire renforcé au moyen de test salivaire RT-PCR à la sortie de l’avion que ces cas positifs ont pu être détectés rapidement. »

S’agissant de l’émergence du variant Omicron en Afrique Australe, « un protocole sanitaire renforcé est en cours d’élaboration s’ajoutera à la mesure de suspension des vols en provenance de l’Afrique du Sud déjà effective depuis le 27 novembre et renouvelée jusqu’au 1er décembre », fait également savoir la Préfecture. Le dispositif de test systématique des passagers des vols régionaux sera renforcé par des tests antigéniques permettant d’obtenir un résultat immédiat et d’isoler les cas positifs par arrêté préfectoral. »

Par ailleurs, le préfet a proposé des mesures de protection supplémentaires de l’île face à l’émergence du nouveau variant qui nécessitent une modification réglementaire de niveau national. Cette dernière est attendue à très court terme, est-il indiqué. « Ces mesures permettront de limiter le flux de voyageurs en provenance des pays de la zone Océan indien et de renforcer le suivi des personnes soumises à isolement. » 

Les tests PCR rétablis pour tous les voyageurs

La préfecture de La Réunion avait déjà annoncé le rétablissement du test PCR pour tous les voyageurs. Les tests pré-embarquement ont été rétablis pour tous les voyageurs, même vaccinés à destination de métropole dès le dimanche 28/11, à destinations de La Réunion dès le lundi 29/11. Dans le sens Métropole – La Réunion,  ces tests doivent être faits 24h avant l’embarquement pour les voyageurs non vaccinés, 72h avant l’embarquement pour les voyageurs vaccinés présentant un test RT-PCR, 48h avant l’embarquement pour les voyageurs vaccinés présentant un test antigénique. Dans le sens La Réunion- Métropole, ces tests doivent être faits 48h avant l’embarquement pour tous les passagers. (Tous les détails dans cette infographie).

D’après Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, les résultats de cas possibles, y compris dans l’Hexagone, sont attendus dans les prochaines heures.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique