Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Nouvellesiles.com en redressement judiciaire

Le spécialiste des Antilles françaises et de l'Océan indien, basé à Pointe-à-Pitre, a été placé en redressement judiciaire le 11 juin.

Comme l'a révélé notre confrère Tourmag, Nouvellesiles.com (Antilles on Line), anciennement Nouvellesantilles.com, traverse une mauvaise passe.

L'effet durable des grèves de 2009

Le Tribunal de Commerce de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe a ouvert le 11 juin une procédure de redressement judiciaire et fixé une période d'observation jusqu'au 10 septembre 2015. Au cours de cette période, ventes et prises de commandes sont stoppées mais les départs déjà réservés seront assurés.

Nouvellesiles.com paie semble-t-il les conséquences durables sur sa trésorerie et son exploitation des grandes grèves de 2009 aux Antilles françaises.

"En 2007, nous avions réalisé un chiffre d'affaires de 25 M€, idem en 2008", a commenté à Tourmag François Benard, PDG de l'entreprise, adhérente à l'APST . "Le 20 janvier 2009, la veille de la grève, nous étions à +30% de croissance. J'avais prévu des investissements, des embauches, de mon côté le missile était parti…. mais il s'est retourné contre moi. Fin 2009, je terminais l'exercice à -50%, à 12M€ de chiffre d'affaires".

Trois mois pour trouver un repreneur

Nouvellesiles.com, après de lourdes pertes en 2011 et 2012, a pourtant bien redressé la barre. Au 31 décembre 2014, le TO en ligne a déclaré un chiffre d'affaires de 19M€, avec un resultat net de 37 000. En 2013, les performances avaient été encore meilleures à 20M€ de chiffre d'affaires pour un bénéfice de 64 000€. Selon François Bénard, aujourd'hui en quête d'un partenaire voire d'un repreneur, les nouvelles exigences de garanties financières de l'APST expliqueraient en partie ses difficultés actuelles.

"Alors que je commençais à m'en sortir, on nous sort un nouvel arrêté qui va faire augmenter le montant de la garantie financière et mes contre-garanties personnelles…(…)", at-il déclaré à nos confrères.

L'entreprise antillaise a fait voyager 13 214 clients l'année dernière. Elle emploie 30 salariés.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique