Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

New Coop de Selectour : la V2 est en marche

Réélu de justesse à la présidence de Selectour en juin 2016, Laurent Abitbol avait abandonné le projet de nouvelle coopérative, avec ouverture du capital. Provisoirement.

Au revoir la New Coop, vive Sunrise : le projet de réforme de la coopérative est toujours d’actualité, mais avec un nouveau nom, et un autre mode opératoire. Prenant acte, ainsi, des erreurs de l'an passé : la New Coop a été "mal présentée, c'est de ma faute à 100%", a souligné Laurent Abitbol président de Selectour, lors du récent congrès à Lyon.

Soupçonné par des adhérents de favoriser les intérêts de son groupe Marietton, Laurent Abitbol a pris ses distances sur le sujet, a-t-il précisé. Deux administrateurs sont pleinement impliqués, en mode coopératif avec l'ensemble des adhérents, consultés à dessein pendant le congrès : Jean-Pierre Mas (président des Entreprises du Voyage), et Alain Alvarez (Rueil Voyages). Surtout, le réseau de distribution a fait appel à un cabinet expert en coopérative. Il s’agit de Eight Advisory, qui a notamment travaillé sur un projet pour Vivescia, un groupe coopératif spécialiste de la production et de la transformation des céréales.

Un cabinet utilisé par Salaün

"Nous avons sollicité les équipes Eight Advisory pour définir le plan de redressement de nos activités autocars", explique Michel Salaün, président du groupe éponymes, dans la page témoignages de Eight Advisory. Le groupe breton a cédé, le 30 septembre 2017, une partie de ses activités logistiques à l’autocariste costarmoricain Jézequel Tourisme.

Revenons à Selectour, comment se prépare Sunrise ? Un groupe de travail est en place depuis septembre 2017, avec des réunions tous les 10 jours, avant une présentation en régions. Le projet devrait être déployé au premier trimestre 2018, soit avant les prochaines élections pour la présidence de Selectour. Il faudra bien gérer la communication auprès des adhérents, pour obtenir l'adhésion du plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique