Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Nantes repart en Voyage

Avec la 2e édition du Voyage à Nantes, la cité des Ducs continue de marquer sa différence avec une offre touristique culturelle haut de gamme et populaire à la fois.

Du 28 juin au 1er septembre, Nantes sera de nouveau « renversée par l’art ». Le VAN (Voyage à Nantes), la structure plurielle pilotée par Jean Blaise et qui rassemble l’Office de tourisme, la SEM Nantes Culture et Patrimoine et la biennale d’Art contemporain Estuaire, rempile en effet pour un grand événement festif qui sera désormais annuel. Pendant deux mois, celle qui est aussi « Green capitale 2013 », multipliera les rendez-vous étonnants, culturels, artistiques, touristiques dans un foisonnement qui se veut maintenant être sa marque de fabrique. « Il s’agit de positionner Nantes comme une destination touristique de loisirs », rappelle Jean Blaise dont le parti pris est de miser sur la culture et l’audace pour renforcer l’attractivité et la notoriété de la cité des Ducs, y compris auprès de ses habitants « qui en sont les premiers ambassadeurs touristiques ».

La première édition du Voyage à Nantes, l’an dernier, a tenu ses objectifs : les réservations de séjours individuels ont augmenté de 17 % par rapport à 2011 et 54 % des visiteurs sont venus le week-end. Juillet est par ailleurs devenu le deuxième mois le plus fréquenté de l’année, derrière juin, une première pour une ville active en tourisme d’affaires et congrès mais en déficit de tourisme de loisirs les mois d’été et lors des périodes de vacances scolaires. Le pari d’imposer Nantes comme une des cinq destinations urbaines les plus fréquentées de France, tout en la faisant exister sur les marchés européens, est donc plus que jamais d’actualité. « Et ce que nous faisons pour le tourisme d’agrément en construisant une offre culturelle pérenne et originale apporte aussi à la ville une valeur ajoutée pour l’organisation de congrès », remarque Jean Blaise. « Je me méfie du consensus, de la norme, de ce qui plaît en tourisme. Il faut étonner, déranger, quitte à ce que certains se sentent agressés. La singularité, la différence sont toujours payantes » et installent Nantes, « par la rumeur » sur un créneau à part. La programmation estivale 2013, malgré un budget moindre (3ME contre 8ME en 2012), reste donc ambitieuse et éclectique. Une ligne verte de 15 kilomètres (matérialisée au sol) fait découvrir, en 50 étapes, le centre-ville, son patrimoine et les oeuvres d’art (anciennes et nouvelles) qui y sont dispersées tandis que le parcours artistique Estuaire se déroule, le long de la Loire, jusqu’à Saint-Nazaire avec une offre de croisières renforcée et adaptée aux individuels comme aux groupes.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique