Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Mon voyage au bout de la jungle à Bornéo

Yann Tournade, diplômé de l’Escaet, est gérant de l’agence franchisée Thomas Cook qu’il vient de créer avec son épouse, à Vitré (35).

Partir dans la jungle à Bornéo ? Je ne connaissais de l’Asie que Bali et j’étais sceptique (mais curieux) à l’idée de découvrir Bornéo. Pourtant, la manière dont a été conduit notre éductour de neuf personnes, qui mêlait des agents de voyages au personnel d’Asia, m’a fait changer d’avis. Après 12 jours dans un monde oublié, je suis rentré en France emballé et séduit.

Rien à redire sur le vol de Malaysia Airlines, très agréable. Après une correspondance à Kuala Lumpur pour Kota Kinabalu, la capitale du Sabah, nous avons été accueillis avec le sourire à l’hôtel Shangri-La Rasa Ria, entre forêt et plage déserte. Face à un coucher de soleil fantastique, notre premier contact avec Bornéo s’est fait tout en douceur et en raffinement.

Sandakan, une expérience inoubliable

Dès le lendemain, un Fokker 50 nous emmenait de l’autre côté des montagnes, par dessus une jungle et des rivières impressionnantes, dans la ville de Sandakan. J’y ai vécu une expérience inoubliable. Au départ d’un lodge fleuri construit tout en bois, une expédition sur la rivière nous a conduits au coeur de cette végétation si dense que nous avions pu apercevoir du ciel. Accompagnés d’un guide pour nous orienter sans danger, nous avons assisté à un incroyable show. Jugez plutôt : singes nasiques, macaques, serpents, crocodiles et hérons. Au retour, dans la pénombre du soir, nous avons vu les animaux s’installer dans la canopée, au-dessus de nos têtes, pour dormir. Un spectacle émouvant ! La sortie nocturne qui a suivi n’avait rien à envier à la première découverte. Bardés contre les attaques des sangsues et marchant sur les traces d’éléphants, nous avons eu quelques joyeuses frayeurs !

Grands singes et crabes… bleus !

Le lendemain, la visite du sanctuaire des orangs-outangs de Sepilok a complété en beauté notre plongée dans la jungle, nous permettant d’approcher ces grands singes. L’émerveillement ne faisait que commencer. Nous avons retrouvé l’esprit d’aventure au cours d’une randonnée dans le parc national de Suko, toujours parmi les singes. Ils étaient accompagnés cette fois de crabes bleus ! Le trek s’est terminé par un bain sur une plage déserte, bienvenu dans la chaleur torride.

Dans l’Etat du Sarawak, le programme était aussi alléchant. Nous avons visité des plantations médicinales et de poivriers, fait un essai au tir à la sarbacane et pique-niqué sur un îlot au milieu de la rivière… Mais le moment le plus marquant a été la journée puis la nuit passées dans une long house sur pilotis, habitée par d’anciens coupeurs de têtes. La soirée s’est achevée par une danse traditionnelle effectuée par des hommes tatoués, et par des offrandes aux familles.

Si le circuit d’Asia est à recommander à des couples, il convient aussi à des familles avec enfants dès 7-8 ans. Pour les plus sportifs, une ascension du mont Kinabalu (plus de 4 000 mètres) constitue un must. Le programme est bien construit, alternant hôtels de luxe (Shangri La et Hilton) et hébergements plus natures (River Lodge ou Mountain Lodge). Mais pour moi, la long house reste le lieu le plus authentique.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%%%HORSTEXTE:4%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique