Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Mobilisation générale pour le centenaire de la Grande Guerre

La France se prépare à commémorer le centenaire de la Première Guerre mondiale à grands renforts de célébrations et de forfaits dédiés qui doivent séduire, pendant 4 ans, touristes français et étrangers.

Organisée par les ministères de la Défense nationale, du Tourisme et le Conseil régional Nord-Pas-de-Calais, la deuxième édition des Assises du Tourisme de Mémoire, qui se tiendra à Lille et Arras les 14 et 15 novembre prochains, ouvrira la période du centenaire de la Première Guerre mondiale. Cette commémoration, prévue sur 4 ans (2014-2018) et d'une envergure internationale, a déclenché une mobilisation générale sur le front institutionnel et touristique. Alors que la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale, Groupement d'intérêt public créé dès 2012 par le gouvernement, s'est attelée à la préparation et à la mise en oeuvre du programme des festivités, avec en lever de rideau « un super 14 juillet 2014 », les initiatives ne cessent de fuser en provenance des offices de tourisme, CDT et CRT des territoires concernés.

« Avec ce centenaire, il y a un potentiel énorme auprès de la clientèle groupes et en premier lieu anglo-saxonne, très friande de tourisme de mémoire, que l'on veut exploiter », explique Delphine Bartier, chargée de la promotion sur le marché britannique pour le CDT Nord. Nord Tourisme a ainsi monté, en collaboration avec les CDT du Pas-de-Calais, de l'Aisne et de la Somme, des forfaits spéciaux à destination des Britanniques mais aussi des Canadiens ou des Australiens, sur le thème de la mémoire de la Grande Guerre. Ils ont été présentés, avec d'autres, du 4 au 7 novembre dans le cadre du WTM à Londres sur le stand dédié d'Atout France baptisé Remenbrance Tourism. Dans le même esprit, l'association « Tourisme et mémoire de la Grande Guerre – Le réseau touristique du front occidental », né l'an dernier sous l'impulsion des OT de Château-Thierry, Meaux, Reims et Verdun, a imaginé des séjours et des forfaits, avec l'ambition affirmée de « structurer l'offre pour se projeter au-delà de 2018 ». En marge de la commémoration du centenaire, c'est tout l'enjeu des Assises du Tourisme de Mémoire : faire émerger un secteur qui a généré selon les dernières statistiques (2010) 6,2 millions de visites dans les sites mémoriels marchands ou disposant de services payants, soit 45 M€ de chiffre d'affaires.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique