Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Marmara suspend la programmation de ses deux clubs tunisiens

La direction de TUI France a confirmé, ce matin, que Marmara ne programmera pas la Tunisie en club cet hiver. En revanche, Nouvelles Frontières continuera de proposer la destination en circuits et en produits sur mesure.

Comme l'a révélé notre confrère Tourmag, Marmara va passer son tour en Tunisie cet hiver. Les deux Clubs Marmara Dar Jerba et Palm Beach Jerba n'accueilleront pas de vacanciers à compter du 1er novembre. Cette décision est évidemment une conséquence de la baisse de fréquentation de la destination et d'un cahier de commandes en chute libre, à l'unisson de tous les tour-opérateurs.

La prises de commande ne sont pas au rendez-vous

TUI France préfère néanmoins prendre les devants quand d'autres, comme Look Voyages par exemple, ont fait le choix de garder une adresse cet hiver en Tunisie.

"Nous suspendons la destination chez Marmara. Ce n'est pas une fermeture", indique un porte-parole du groupe. La Tunisie sera toujours programmée cet hiver sous la marque Nouvelles Frontières en circuits et en voyages sur mesure, et elle figurera dans la prochaine brochure été qui sera présentée en novembre, nous a-t-on précisé.

Les clients ayant déjà réservé sur la période novembre 2015-avril 2016 se verront proposer des destinations de substitution.

Le Dar Jerba et le Palm Beach figuraient dans la brochure hiver présentée avant l'été. Les deux établissements faisaient également partie du dispositif des 1ères Minutes Marmara, avec des prix d'appel très intéressants qui n'ont visiblement pas suffi à lever les réticences des vacanciers. Il y a deux ans, Marmara avait déjà pris une décison radicale en décidant de fermer la destination Egypte en décembre 2013, non rouverte à ce jour.

La France plutôt que la Tunisie

Le groupe TUI a indiqué en août, lors de la publication de ses résultats trimestriels, que l'attentat perpétré fin juin en Tunisie, sur la plage d'un hôtel de Sousse, avait pesé sur son activité et notamment entraîné des rapatriements de touristes et des annulations de voyage pour un coût d'environ 10 millions d'euros.

Marmara précise que, si la Tunisie sera absente cet hiver de sa programmation, d'autres nouveautés devraient être très porteuses à l'instar du Club Marmara Valfréjus qui ouvre en France dans les Alpes du Nord.
 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique