Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Londres a supprimé la quarantaine pour les voyageurs vaccinés venant de France métropolitaine

Le gouvernement britannique a annoncé la suppression, à partir de dimanche 8 août, de la quarantaine imposée aux voyageurs vaccinés en provenance de France métropolitaine.

Londres a ainsi levé une mesure imposée courant juillet, qualifiée de « discriminatoire » par Paris. Le gouvernement de Boris Johnson l’avait justifiée par la présence « persistante » du variant Beta en France.

L’Hexagone a donc retrouvé la liste orange classique, qui impose une quarantaine aux seuls voyageurs qui ne sont pas vaccinés.

Suite à cette décision, la compagnie aérienne easyJet a enregistré une hausse considérable de ses réservations pour des vols entre la France et le Royaume-Uni, soit plus de 15 000 places achetées en moins d’une semaine.

Les précisions de VisitBritain

Les résidents français disposant d’un schéma vaccinal complet reconnu par l’Agence Européenne du Médicament (EMA) peuvent désormais entrer au Royaume-Uni sans quarantaine obligatoire sur place, explique VisitBritain dans un communiqué de presse du 13 août. Ils devront cependant pratiquer un test PCR avant leur départ et un autre test PCR au plus tard le deuxième jour de leur arrivée dans le pays. Ils n’auront pas besoin de s’isoler sauf s’ils sont positifs. Par contre, les voyageurs non-vaccinés devront continuer à respecter « une quarantaine de 10 jours, est-il ajouté. Ils devront par ailleurs pratiquer un test PCR avant le départ, un deuxième test avant le deuxième jour de leur arrivée et un test à partir du huitième jour de leur séjour. »   

Tous les visiteurs, vaccinés ou non, doivent compléter le passenger locator form, en ligne, dans les 48 heures qui précèdent leur arrivée au Royaume-Uni, ajoute l’organisme de promotion.

« La levée de la quarantaine pour les voyageurs doublement vaccinés en provenance de France est (…) une étape majeure vers la reprise des voyages Outre-Manche », souligne Séverine Tharreau, Directrice France de VisitBritain. « Avec un contexte hautement concurrentiel, nous prévoyons une lente reprise. Cette année, le montant des recettes du tourisme réceptif est estimé à 6,2 milliards de livres sterling, contre 28,4 milliards de livres sterling en 2019. »

130 000 morts depuis le début de la pandémie

Des restrictions fortes subsistent néanmoins pour certains territoires français : l’île de la Réunion et Mayotte, où le variant Beta initialement identifié en Afrique du Sud voisine est présent, sont classées en rouge, réservant aux seuls résidents britanniques la possibilité de rentrer en Angleterre, au prix d’une coûteuse quarantaine à l’hôtel obligatoire de 10 jours.

De son côté, l’Espagne, première destination pour les vacanciers britanniques, échappe à la liste rouge et reste en orange.

Figurant parmi les pays les plus durement touchés en Europe, le Royaume-Uni déplore plus de 130 000 morts depuis mars 2020.

Le pays a accueilli 24,8 millions de visites en provenance de l’Union européenne en 2019, dont 3,6 millions de Français.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique