Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les voyagistes sous haute pression

Pour les TO, les années de crise se suivent… et se ressemblent. En tout cas, chez les majors du secteur.

Que nous réserve 2013 ? Chez TUI France, on veut croire que ce sera le cru du renouveau, après un exercice 2012 de restructuration, de fusion des marques et de redéfinition globale de la stratégie, dont les grands axes devraient être précisés le 15 janvier prochain.

L’année qui débute sera en revanche celle de la mise en œuvre des plans sociaux chez Pierre&Vacances (195 postes) et chez Fram (59 postes), le TO toulousain demeurant plus que jamais dans une situation financière périlleuse.

Et Thomas Cook ? Alors que la plus grande incertitude domine toujours sur l’avenir de la filiale française du groupe, il y a fort à parier que son sort sera scellé dans les prochains mois, débouchant au choix sur une cession d’actifs, une restructuration (certainement accompagnée d’un plan social) ou la vente complète.

Quid de Kuoni et Transat ?

Aucun scénario de ce type n’est pour l’instant officiellement à l’étude chez Kuoni, mais la situation du TO suisse semble presque aussi incertaine. "Vu le contexte, il faudra que quelque chose se soit passé d'ici au 30 juin", confiait Emmanuel Foiry, le DG France, en octobre dernier.

Quant au groupe Transat France, si on ne parle pas de restructuration de l’activité, un nouveau projet de fusion juridique des entités devrait être présenté prochainement, dont on pressent qu’il vise aussi à améliorer l’efficacité économique. Et Patrice Caradec, le président, est aussi le premier à marteler que les capacités seront en baisse cette année. Histoire que 2013 soit (enfin) l’année du rétablissement des marges…

 

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire