Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Des destinations soleils chahutées par la géopolitique

Quelles seront les destinations gagnantes et perdantes de 2013 ? Sans doute les mêmes qu’en 2012 !

Ainsi, sans se tromper, on peut affirmer que l’Egypte, premier flop avec la Jordanie de 2012, ne devrait pas revenir en grâce sur le marché français, au mieux, avant la fin de l’année prochaine. La Tunisie risque aussi de connaître un exercice commercial périlleux. Les élections générales (législatives et présidentielles) devraient se tenir les 23 juin et 7 juillet 2013, un calendrier électoral plutôt défavorable au moins pour la saison estivale. Le Maroc pourrait en revanche faire un joli come back. Les réservations de l’hiver en cours le donnent à +20%.

Les Canaries confirmeront leur envolée mais il faudra surtout compter l’été prochain avec la Sicile, nouvel axe de Héliades et où Marmara ouvre un club. L’Italie en général devrait bien se porter. La Croatie, membre de l’Union Européenne à compter du 1er juillet, devrait aussi faire parler d’elle et retrouver des arguments sur le marché français à la baisse depuis plusieurs saisons. Fram en tout cas y croit qui y ouvre un premier Framissima et un Club Ole sur l’île de Bra?, face à Split. Top y installera aussi son nouveau concept de Top Club.

La Turquie (avec un nouvel Eldorador à Bodrum et surtout le dernier-né du Club Med à Belek) restera dans la course de même que la Grèce. Kuoni rééditera d’ailleurs sa brochure moyen-courrier avec Croatie, Turquie et Grèce en bonnes places. Côté long-courrier, il faudra compter avec un Mexique remis en selle, des Antilles françaises dopées par une desserte aérienne démultipliée et une Birmanie en plein boum. L’île Maurice se maintiendra en valeur sûre avec même des nouveautés en clubs : NG Travel y annonce l’ouverture de son premier Kappa Club.

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique