Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les 3 grands chantiers des aéroports parisiens

Entre 2016 et 2020, le groupe ADP va porter plus de 30 projets, dont 8 à Orly et 25 à Roissy. Nous avons sélectionné pour vous les trois plus importants, ceux qui vont changer la vie des passagers.

La jonction des terminaux d’Orly

La jonction des deux terminaux (Sud et Ouest), qui fera d’Orly un seul et même terminal, sera mise en service le 2 avril 2019. Grâce à ses 80 000 m2 supplémentaires, ce projet à 280 millions d’euros, dont le nom n’a pas encore été défini, a pour objectif d’améliorer la fluidité du parcours des passagers. Cet espace de jonction aura toutes les fonctionnalités d’un terminal avec un hall public départ et les bornes d’enregistrement, une zone de contrôle Schengen et internationale, une salle d’embarquement et des circuits de débarquement, des espaces correspondances et de traitement des bagages ainsi qu’une zone commerciale de 6 000 m2. Les travaux de jonction permettront de porter la capacité des terminaux d’Orly de 29 millions de passagers en 2017 à 32,5 millions fin 2020. Le nouveau bâtiment de jonction permettra d’absorber 8 millions de passagers par an.

La future gare multimodale d’Orly

Autre projet d’ampleur, la future gare de l’aéroport d’Orly. Elle accueillera les terminus des deux lignes de métro automatiques : la 14 (en 2024) et la 18 (en 2026-27). La gare d’Orly ne sera donc plus qu’à 15 minutes de la station Olympiades. La future gare accueillera également la ligne de tramway 7 ainsi qu’une nouvelle gare routière. Quid de l’avenir d’Orlyval ? Très cher (9,30 €), non compris dans les pass de transport parisien, il devient obsolète avec l’arrivée de deux lignes de métro en direct. « Nous devons rencontrer la direction de la RATP dans une dizaine de jours afin de décider de l’avenir de l’Orlyval, nous a confié Régis Lacôte, le nouveau directeur de l’aéroport d’Orly. Mais c’est vrai qu’il aura dans l’avenir peu de raison d’être. »

Le CDG Express

« Le CDG Express se fera, c’est sûr à 99%, et il sera prêt pour 2024, c’est sûr à 99% également », nous a expliqué Augustin de Romanet, le président d’Aéroports de Paris (ADP). L’amélioration de l’accès à Paris depuis l’aéroport Roissy Charles de Gaulle est une priorité. Le CDG Express est une liaison ferrée directe entre le terminal 2 de Roissy et la gare de l’Est à Paris. 32 km (dont 8 km de voies nouvelles) en 20 minutes, avec un train toutes les 15 minutes. Tarif prévisionnel : 24 € le billet. « Cet été, les travaux commenceront pour creuser le tunnel sous la piste 4 », a précisé Augustin de Romanet. Fin des travaux prévus en début 2024.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique