Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les taxis obtiennent le gel provisoire des immatriculations de VTC

Le gouvernement a annoncé ce jeudi après-midi la suspension des immatriculations de voitures de tourisme avec chauffeur jusqu'à la fin de la médiation menée avec les syndicats de taxis.

La pression des taxis aura, provisoirement en tous cas, payée. Dans un communiqué, le Premier ministre a annoncé ce jeudi après-midi sa décision de "reporter" les réunions de la Commission d'immatriculation des véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC) jusqu'à la fin de la médiation engagée avec les taxis.

Le médiateur, le député PS Thomas Thévenoud, a rencontré une nouvelle fois jeudi les représentants des taxis et ceux des VTC, accusés par les taxis de concurrence déloyale.

"Face aux dysfonctionnements issus de la loi du 22 juillet 2009, ces consultations doivent permettre dans les deux mois de définir des règles du jeu nouvelles pour une concurrence équilibrée, au bénéfice des professionnels, des usagers et de l'emploi", souligne Matignon dans un communiqué.

Des contrôles "immédiatement renforcés"

"Pendant la durée de cette mission, sur la base des recommandations de M. Thévenoud, de Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, et de Sylvia Pinel, ministre de l'Artisanat, un dispositif transitoire est mis en place", ajoutent les services du Premier ministre.

Selon Matignon, "les contrôles, en particulier ceux opérés par les services du ministère de l'Intérieur, sont immédiatement renforcés". Ces contrôles "portent notamment sur l'utilisation des couloirs de bus à Paris, sur le non-stationnement des VTC aux abords des gares et des aéroports, et sur le respect du principe de la réservation préalable par les VTC", poursuit le communiqué.

Vers un arrêt de la grève des taxis ?

"Le gouvernement souhaite ainsi créer les conditions d'un dialogue réunissant tous les acteurs, afin de permettre à la mission conduite par Thomas Thévenoud de déboucher sur des propositions d'évolutions durables et partagées par tous, pour un meilleur service des usagers et le développement de l'emploi", conclut Matignon.

Ce gel des immatriculations des VTC était l'une des principales revendications immédiates des taxis pour lever leur mouvement de contestation. Pour peser sur la décision, plusieurs centaines d'entre eux se sont à nouveau rassemblés dans la nuit de mercredi à jeudi à Paris. Aujourd'hi, plusieurs blocages étaient encore organisés, notamment aux abords des aéroports de Roissy et Orly.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique