';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les manifestations anti-CPE néfastes pour le tourisme…

Les manifestations anti-CPE inquiètent Léon Bertrand. Il n’y a pas eu à ce jour d’impact constaté dans les réservations mais, a-t-il expliqué hier à l’agence Reuters, si les événements devaient se poursuivre on aurait certainement, comme pour les banlieues (en novembre dernier), des effets négatifs.
Cela peut être au moment de la réservation des séjours pour l’été, a estimé le ministre dans un entretien téléphonique. Les gens pourraient être tentés de choisir d’autres destinations, car le problème c’est que les manifestations anti-CPE se passent en plein coeur de Paris, près des grands monuments, si cela devait perdurer ça risque de nous être très dommageable.
Léon Bertrand a admis que les violences commises par des casseurs, comme ce fut le cas jeudi dernier sur l’esplanade des Invalides, à Paris, produisaient un phénomène de répétition quatre mois après les violences urbaines dans les banlieues qui risque de perturber de façon durable l’image française.
Léon Bertrand a assuré que le gouvernement avait réagi rapidement à l’automne dernier lors de la crise des banlieues, en lançant des campagnes de publicité sur les marchés prioritaires du tourisme hexagonal comme les Etats-Unis, l’Australie, la Chine…

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire