Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Visit Azores : Les îles du groupe central

Terceira, Graciosa, Sao Jorge, Pico et Faial, les cinq îles du groupe central de l’archipel des Açores, situé à quelque 1 600 km à l’ouest du Portugal, dévoile des paysages contrastés à couper le souffle. un monde de sensations pour des expériences uniques !

Terceira

Terceira est une île d’une grande diversité, entre splendeurs naturelles et une capitale, Angra do Heroísmo, fondée en 1534 et inscrite au patrimoine mondial par l’Unesco.

À découvrir , à faire : à Angra do Heroísmo, le centre historique, le musée (histoire des Açores), la cathédrale, les forts, l’Obélisque d’Alto da Memória, l’Observatoire de l’environnement des Açores.

À ne pas manquer : le musée du Vin à Biscoitos, le Centre d’interprétation de la Serra de Santa Bárbara, l’Algar do Carvão (cheminée volcanique), Monte Brasil (volcan éteint entouré par les murailles de la forteresse São João Baptista), le cratère de Guilherme Moniz…

Activités : plongée sous-marine (cimetière des ancres…), randonnée (à pied, vélo, VTT), voile (marinas d’Angra do Heroísmo et de Praia da Vitória), planche à voile, canyoning, surf, canoë-kayak, parapente, escalade, promenade à cheval, golf, pêche sportive, observation d’oiseaux (lac de Ginjal…)…

Graciosa 

Classée réserve de biosphère par l’Unesco, Graciosa, la plus septentrionale des îles du groupe central, est connue sous le nom d’« île blanche ».

À découvrir , à faire : à Santa Cruz, l’église de Guadalupe et l’église matrice de Santa Cruz.

À ne pas manquer : Furna do Enxofre (gouffre volcanique), Monte de N. Sr.ª da Ajuda (mirador), le Centre de visiteurs de la Furna do Enxofre…

Activités : plongée sous-marine (Baixa do Pesqueiro Longo, Baixa do Farol…), randonnée (à pied, vélo, VTT), canyoning, surf, parapente, pêche sportive, observation de cétacés et/ou natation en compagnie de dauphins, observation d’oiseaux (îlots de Praia et de Baixo)…

São Jorge 

São Jorge se caractérise entre autres par sa côte ponctuée de fajãs, plates-formes issues d’affaissements de terrain ou de lave, formées en 1757 lors d’un grand tremblement de terre.

À découvrir , à faire : à Vilas de Calheta, le musée ethnographique.
À Velas, le musée d’Art sacré.

À ne pas manquer : l’église de Santa Barbara à Manadas, le Centre d’interprétation de la Fajã da Caldeira de Santo Cristo, la Fajã dos Vimes pour voir les tisseuses travailler à la main sur des métiers de bois, la Fajã dos Cubres distinguée comme le plus beau village côtier du Portugal, le Pico da Esperança (1 053 m d’altitude), Mirante (mirador), l’îlot de Ponta do Topo, la Fajã da Caldeira de Santo Cristo (réserve naturelle)…

Activités : plongée sous-marine (îlot de Topo, Baixa dos Rosais…), randonnée (à pied, vélo, VTT), voile (port de Velas), canyoning, surf, canoë-kayak, parapente, promenade à cheval, pêche sportive, observation d’oiseaux (Fajãs dos Cubres)…

Pico

Avec une superficie de 448 km2, c’est la deuxième île de l’archipel par sa taille. Elle porte le nom de la plus haute montagne du Portugal, le Pico. Son paysage viticole a été inscrit au patrimoine mondial par l’Unesco.

À découvrir , à faire : à Lajes do Pico, le musée des Baleiniers, le Centre d’arts et de sciences de la mer. À São Roque do Pico, le musée de l’Industrie baleinière. À Madalena, le musée du Vin.

À ne pas manquer : le Centre d’interprétation du paysage protégé de la culture de la vigne à Lajido de Santa Luzia, la montagne de Pico (réserve naturelle), la grotte de Torres (l’un des plus grands tunnels laviques d’Europe), Ponta da Ilha (formations de coulées basaltiques très fluides)…

Activités : plongée sous-marine (coraux de São Caetano…), randonnée (à pied, vélo, VTT), voile (marina de Lajes, port de Madalena), planche à voile, canyoning, surf, canoë-kayak, parapente, escalade, promenade à cheval, pêche sportive, observation de cétacés et/ou natation en compagnie de dauphins, observation d’oiseaux (plate-forme côtière de Lajes, lac de Caiado…)…

Faial

Cette « île bleue » (174 km²), en raison des massifs d’hortensias de divers tons bleus qui la décorent, est à la fois cosmopolite et maritime. Elle révèle aussi une nature de toute beauté.

À découvrir , à faire : à Horta, le musée (histoire de Faial), le Scrimshaw Museum (collection de dents de baleines et de cachalots sculptées et gravées), l’édifice de la Société Amor da Pátria (1934, avec des éléments Art déco), la marina (premier port de plaisance des Açores).

À ne pas manquer : la Fabrique de la Baleine à Porto Pim (avec toute la machinerie utilisée dans l’industrie baleinière), la Caldeira (cône volcanique qui abrite des espèces rares de flore endémique), le volcan de Capelinhos (centre d’interprétation), le fort de Santa Cruz (XVIe siècle), le mirador d’Espalamaca avec sa croix de 30 m de haut, les moulins à vent d’Espalamaca.

Activités : plongée sous-marine (banc Condor considéré comme l’un des meilleurs spots au monde pour la plongée avec des requins bleus et des requins makos, banc Princesa Alice…), randonnée (à pied, vélo, VTT), voile (marina de Horta), planche à voile, canyoning, surf, canoë-kayak, parapente, promenade à cheval, pêche sportive, observation de cétacés et/ou natation en compagnie de dauphins, observation d’oiseaux (baie de Porto Pim, lacs de Pedro Miguel)…

Le PDF intégral (et feuilletable) est accessible ci-dessous :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique