Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Carte des destinations : Oman, RD Congo et Zambie passent en rouge

Trois nouveaux pays rejoignent la liste des pays pour lesquels un motif impérieux est exigé pour tous les voyageurs, et où il est fortement recommandé de ne pas voyager.

Un arrêté paru au Journal officiel le 1er juillet modifie la carte des pays classés en vert, orange ou rouge, classement qui conditionne les formalités de voyages imposées par la France pour voyager depuis et vers ces pays.

Dans ce classement actualisé, trois nouveaux pays passent en rouge : Oman, la République Démocratique du Congo et la Zambie. Leur classement évolue en raison d’une « circulation particulièrement active de l’épidémie de Covid-19 » ou « de la propagation de certains variants du SARS-CoV-2 présentant un risque de transmissibilité accrue ou d’échappement immunitaire ». 

Motif impérieux exigé

Cela signifie qu’un motif impérieux est exigé pour tous les voyageurs, qu’ils soient vaccinés ou non. Les voyageurs en provenance des pays classés en rouge doivent également subir un test antigénique systématique à leur arrivée en France. Ils doivent en outre respecter un auto-isolement de 7 jours s’ils sont vaccinés, ou une quarantaine de dix jours contrôlée par les forces de sécurité s’ils ne sont pas vaccinés.

A l’heure actuelle, la Tunisie reste classée en orange, même si le secrétaire d’Etat au Tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, ne cachait pas vendredi sa préoccupation par rapport à la situation de cette destination, qui connaît actuellement une flambée de contaminations.

La liste des pays classés en rouge est désormais la suivante : Afghanistan, Afrique du Sud, Argentine, Bahreïn, Bangladesh, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, Inde, Maldives, Namibie, Népal, Oman, Pakistan, Paraguay, République démocratique du Congo, Russie, Seychelles, Sri Lanka, Suriname, Uruguay, Zambie, Guyane.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique