Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les compagnies prennent leurs dispositions

 

Des vols provenant de Bamako ou de Dubaï qui atterrissent à l’aéroport de Pau, c’est inédit. C’est pourtant la solution qu’a trouvé Air France pour rapatrier ses passagers en souffrance partout dans le monde depuis l’éruption du Eyjafjöll. Les plateformes situées au sud de l’axe Bordeaux-Nice ont pu en effet ouvrir lundi, permettant à plusieurs compagnies d’assurer des vols. Ce fut le cas pour Corsairfly qui a assuré des vols depuis Bordeaux vers Saint-Denis de la Réunion, Fort-de-France ou Pointe-à-Pitre. Air Austral a opéré des vols depuis Marseille et Toulouse vers Saint-Denis de la Réunion, Transavia a pu rapatrier des clients depuis Tenerife et Marrakech sur Biarritz, tandis que XL devait faire décoller un avion depuis Marsa Alam vers Nantes.